14/01/2010

Aide aux victimes du tremblement de terre à Haïti

haïti1

Ecolo exprime son soutien aux victimes et en appelle à la solidarité

14 janvier 2010

Le bilan du séisme, qui a frappé la capitale haïtienne mardi soir, est encore provisoire mais se chiffrerait en dizaines de milliers de victimes. Le sort s’acharne une nouvelle fois sur Haïti, un pays déjà fort fragilisé par de nombreuses catastrophes naturelles (cyclones) et une situation politique difficile.

Ecolo exprime son soutien aux victimes et à leurs proches, et appelle les Belges à participer au grand élan de solidarité qui se met en place à travers les différentes ONG actives à Port-au-Prince. L’aide sera plus que jamais nécessaire pour relever le pays de cette catastrophe naturelle.

Ecolo veillera à ce que les pouvoirs publics de notre pays se joignent également à cette dynamique de solidarité.

Un compte unique pour vos dons

Celui du Consortium belge pour les situations d’urgence :
000-0000012-12, Solidarité Haïti

Les dons sur ce compte seront répartis aux organisations ci-dessous.
- Caritas International
- Handicap International
- Médecins du Monde
- Oxfam-Solidarité
- UNICEF Belgique

Toutes ces organisations humanitaires sont présentes sur le terrain et préparent des opérations de secours.

haïti2

L’aide wallonne et communautaire à hauteur de 1,2 millions d’euros

Les Gouvernements de la Région wallonne et de la Communauté française réunis ce matin ont évoqué la situation dramatique de Haïti. Du fait de l’ampleur du désastre, l’ensemble des membres des deux Gouvernements se sont attelés à identifier de nouveaux moyens budgétaires qui pourraient être mobilisés dans leurs différents départements.

Au terme de cette analyse, les Gouvernements wallon et communautaire ont décidé de débloquer 800.000 euros qui s’ajoutent aux 400.000 euros mobilisés hier par le Ministre-Président.

L’aide wallonne et communautaire s’élève donc désormais à 1,2 millions d’euros. Ces moyens doivent permettre la mise en œuvre d’actions spécifiques identifiées au préalable avec les autorités haïtiennes et entreprises par différents opérateurs tels que UNICEF, la Croix-Rouge, Médecins du Monde ou encore MSF.

15:20 Écrit par ECOLO Thimister-Clermont dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

discovery Faut il qu'il y ai un tremblement de terre pour découvrir qu'un pays est pauvre? dans le classement mondial des pays pauvres ,il y a encore 31 pays plus pauvres que Haiti.Qui s'occupe d'envoyer des dons en Sierra Leone,au burkina faso, au Gabon( dont le président Bongo touche 14940€ par mois ou alors la cote d'ivoir avec laurent Gbagbo qui a un revenu de 14640€ par mois)dans 6 mois tout le monde (ou presque) aura oublié les Haïtiens

Écrit par : dany ernst | 19/01/2010

Les commentaires sont fermés.