28/02/2008

Il y a 6 ans déjà...

voies de liberté

ingrid
 
ingrid 2
sans commentaires... 

09:02 Écrit par ECOLO Thimister-Clermont dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

13/02/2008

SONDAGE : RBC Verviers-Pepinster

20:46 Écrit par ECOLO Thimister-Clermont dans Actualité communale | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

RBC Verviers-Pepinster

blue_devils
 

Le Royal Basket Club Verviers-Pepinster est le plus vieux club de Division 1 (1985).  Le maintien du club en Division 1 nationale assure sa notoriété et sa visibilité. Le club occupe fin janvier 2008 la 6ème place au classement général.  La popularité du club et son classement lui assurent un public fidèle et enthousiaste.

Aujourd’hui le club compte 23 équipes rassemblant plus de 300 joueurs affiliés.

Pour conserver sa licence sportive (indispensable à la poursuite des activités), le club doit rembourser dans les plus brefs délais les créanciers publics (TVA, précompte professionnel, ONSS) et la majeure partie de sa dette commerciale ainsi que reconstituer rapidement un volant de trésorerie.  Pour assurer ces objectifs une somme globale de 1.250.000 euros est absolument nécessaire.

La solution proposée par l’intercommunale « AQUALIS » consiste en une intervention des communes, membres d’Aqualis, sous forme de participation au capital de la SA « FASTBREAK » (bras commercial privé de Verviers-Pepinster) qui s’occupe notamment de la gestion des espaces VIP.

D’après la proposition d’Aqualis, les 16 communes affiliées à l’intercommunale devraient s’engager à souscrire des parts (E) à raison de 0,4980 €/habitant et cela pendant 5 ans.

Pour notre commune de Thimister-Clermont cette souscription s’élèverait à 0,4980 € X 5.331 habitants X 5 ans = 2.654,88 (2700) € X 5 = 13.500 EUROS.

Lors de la prochaine réunion du conseil communal de Thimister-Clermont, les élu-e-s de notre commune prendront une décision à la participation ou non à ce montage financier. Avant toute décision, et en vue de cet engagement financier communal non négligeable, le groupe ECOLO a décidé de consulter les habitants de la commune afin de prendre en compte leur avis.

Sur simple demande, nous tenons un dossier complet à la disposition de tout citoyen intéressé.

site officiel duRBC Verviers-Pepinster : http://www.rbcverviers-pepinster.be

17:55 Écrit par ECOLO Thimister-Clermont dans Actualité communale | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

07/02/2008

A quand la fin de la politique "l'ami de mon copain est mon camarade"

Pour l’abolition de la « politique entre amis » !

Ecolo propose des règles objectives et transparentes

Après lecture de la note commise et égarée par Me Uyttendaele, Ecolo tient à exprimer publiquement son profond malaise ainsi que sa plus vive condamnation au sujet de cette énième illustration de pratiques relevant de la pitoyable et scandaleuse « politique entre amis ».

 

Au-delà de ce que ce document révèle comme promiscuité malsaine entre un prestataire de services et ses bons amis politiques, Ecolo note le parallèle flagrant avec le dossier des réviseurs d’entreprise, qu’il a lui-même instruit aux Parlements fédéral et wallon, et dans lequel la même promiscuité peut conduire aux mêmes dérives.

 

Comme nous l’avons fait hier en proposant des règles pour rétablir la transparence dans l’attribution des marchés de réviseurs d’entreprises, nous le ferons aujourd’hui encore pour les conseils juridiques. Mais, à dire vrai, en nous interrogeant sur la bonne foi de ceux qui aujourd’hui hurleront au loup, alors que, hier, ils ont refusé d’adopter les mesures légales que nous leur proposions en vue d’assainir le système.

 

Outre l’interpellation dans les meilleurs délais des autorités concernées par la note Uyttendaele , nous déposerons au Parlement fédéral une proposition visant à faire appliquer systématiquement la législation sur les marchés publics et donc la procédure d’appel d’offre négociée avec publicité, quel que soit le montant. Pareille procédure permettra une saine et transparente concurrence entre avocats d’une même spécialité, comme elle permet aux jeunes de concurrencer à un moment leurs aînés.

 

Enfin, et plus globalement, Ecolo tient à redire combien le monde politique belge, et singulièrement francophone, se doit d’abolir certaines pratiques qui, à l’instar d’un tic nerveux, traversent les années sans qu’on parvienne à s’en débarrasser. Cette abolition ne sera possible que le jour où viendra une sincère conversion des esprits et que chacun comprendra que les missions publiques ne constituent pas un Monopoly mais un service d’intérêt collectif et rien d’autre.

 

Jean-Michel Javaux & Isabelle Durant

Co-Présidents d’Ecolo                              

 

Muriel Gerkens            Marcel Cheron

Députée fédérale                 Député wallon

Pour lire le document en question :

http://www.standaard.be/extra/pdf/notaUyttendaele.pdf

 

17:29 Écrit par ECOLO Thimister-Clermont dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |