29/10/2007

Un autre commune, les mêms acteurs... ?

CHARNEUX - modification de relief et remblai de matériaux divers

AVANT :

bougnoux1

APRES :

bougnoux2

C'est du "Déjà Vu" dans notre commune depuis des années et de surcroît souvent avec les mêmes "acteurs"....

D'autres infos sur le site de la locale ECOLO de Herve :

http://www.herve.ecolo.be/index.php?option=com_content&am...

17:57 Écrit par ECOLO Thimister-Clermont dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Tariiiiii tari tari tataaaaaaa - Clairon du réveil Voici un autre sujet intéressant, traité à Herve, qui serait à mettre à l'ordre du jour à T-C.
Pourriez-vous publier le tableau de la situation communale ?
N'aurions-nous pas aussi trop d'argent à dépenser ?

Écrit par : 404 | 29/10/2007

Vie privée Ces photos relèvent de la vie privée ! Ecolo ne se revendique-t-il pas d'une éthique parfaite ? De quel droit publiez-vous des photos à caractère privé sur votre site Web . Cela est interdit et condamnable !!!!! Quelle autorisation avez-vous du propriétaire des lieux ? Etes-vous au-dessus de la justice pour faire un procès (d'intention) aux autorités voisines ?

Écrit par : Piet | 30/12/2007

Vie privée Le paysage du Pays de Herve appartient à tous ses habitants, en tant que patrimoine historique. Il est de notre devoir de le défendre. Toute initiative dans ce sens est donc un acte citoyen et responsable.
Ne pas signer valablement un commentaire est, par contre, incorrect et pour tout dire, peu courageux.

Écrit par : Robert Dervaux | 04/01/2008

Pas si privé que cela... Cher "Piet",
D'abord permettez-moi de vous dire que ce n'est pas un signe de grand courage citoyen de se cacher derrière un pseudonyme. Pourtant n'oubliez pas que n'importe quel message (ou courriel) laisse toujours des traces sur son auteur (parole d'informaticien en herbe!).
Mais venons-en aux faits et/ou accusations :
1. Les photos ont été diffusées avec l'accord de leur propriétaire et cela n'est pas encore interdit ni condamnable dans notre pays "démocratique", même si certains partis y travaille fermement.
2. L'infraction, confirmée par PV officiel, concerne un domaine public: la modification du relief du sol et le déversement de déchets ne relévent pas de la seule propriété privée; sans quoi aucune réglementation, en l'occurence celles de la Région Wallonne, ne serait possible.
3. Dans le cas échéant, la notion de propriété privé s'efface devant l'intérêt collectif. (Ce n'est pas parce que votre potager se trouve sur votre terrain privé que vous avez le droit de brancher votre tuyau sur la citerne à mazout pour arroser vos légumes.)
4. L'éthique politique d'Ecolo exige qu'on dénonce ce genre d'agissement auprès des autorités compétentes surtout quand les responsables politiques locaux ferment les yeux pour des raisons obscures (ou moins...).
5. Ecolo n'a pas besoin de faire un procès au(x) responsable(s), les autorités judiciaires et habilitées par la Région wallonne tel que la DNF et la police de l'environnement s'en chargent.
6. Les sources souterraines et ruisseaux (pollués) ne s'arrêtent malheureusement (ou heureusement) pas aux frontières communales voisines, comme le nuage de Tschernobyl n'est pas resté en stand-by au-dessus de la centrale nucléaire explosé à des milliers de kilomètres d'ici.
Voilà mon cher "PIET". Vous êtes probablement tellement occupé par votre "VIE PRIVEE" que vous avez oublié d'écrire votre vrai nom... privé !
Avec les meilleures voeux écologiques pour l'année 2008 et à la prochaine (n'oubliez pas votre... IP)
Herbert MEYER (conseiller communal ECOLO... et fier de l'être)

Écrit par : Herbert MEYER | 04/01/2008

Les commentaires sont fermés.