17/07/2007

Grave pollution le long du sentier du Val de Berwinne

 

La Locale ECOLO de Thimister-Clermont a interpellé le collège communal à trois reprises (depuis le 3 mai) concernant une grave pollution le long du sentier du Val de Berwinne.

Situation géographique :

07.07.09.valdeberwinne.carte3

07.07.09.valdeberwinne.carte4

Nous regrettons que le dossier, pourtant transmis à la zone de police par le groupe ECOLO et le collège, ne soit pas suivi de près par ce dernier. 

Et pourtant, le respect des priorités des citoyens faisait partie du programme électoral de l'EIC où nous pouvons lire : "votre priorité : un environnement pour une meilleure qualité de vie... ce domaine mérite une attention soutenue et continuelle pour éviter des chancres." Belles paroles... !

A ce sujet, permettez-nous de citer Jacky MORAEL (extr. d'une interview dans le journal "Le Soir" du jeudi 19 juillet 2007 : "La classe politique n'a donc toujours pas intégré le fait que l'écologie est une option préventive en termes de santé, d'environnement et de finances aussi - la non-décision en matière d'écologie coûtera cher. Ils sont plusieurs guerres en retard. Il y a chez eux un défaut de compréhension sur l'urgence. Pour eux, l'environnement est un luxe, dont on peut s'occuper quand tout le reste a été fait. ECOLO, lui dit : l'avenir social, économique, passe aussi par des modifications de nos comportements au plan environnemental. Tout le monde a fait des ronds de jambe sur l'écologie avant le 10 juin (ndlr. 8 octobre), comme une figure imposée au patinage artistique. Maintenant, on s'en contrefiche !..."

De plus, des boues d'origines inconnues et douteuses y ont été versées sur site où plusieurs ruisseaux ont leur sources. (photos prise le 3 et 17 mai) :

07.05.03.valdeberwinne1.  07.05.03.valdeberwinne2.
 
D'autres détritus, ordures et déchets illégaux de toutes sortes, notamment des plaques contenant de l'asbeste et de l'amiante ont été versés sur ce site exceptionnel:
07.05.17.valdeberwinne2.
07.07.09.valdeberwinne.réduit
 
L'endroit contient plusieurs sources importantes. Les mares et les plans d'eau hébergent une flore et une faune très riches (plusieurs espèces d'oiseaux dont des rapaces, des canards sauvages et des hérons qui y nichent; des reptiles et des grenouilles ainsi qu'une multitude d'insectes et d'oiseaux complètent cette faune très rare et diversifiée). 
Une grande partie de ces déchets ont été versés dans un plan d'eau naturel et ont pollué l'eau et toute vie qui s'y trouve :
 

07.05.17.valdeberwinne1.
 
07.07.12.valdeberwinne5.
 
La commission de l'environnement, le Centre culturel, les associations de marche et l'échevinat du tourisme ont travaillé pendant des années à la valorisation et la réouverture des sentiers et chemins sur le territoire communal. Quel spectacle désolant pour les visiteurs et les touristes de notre belle commune qui empruntent ce sentier (qui est un des plus beaux), laissé malheureusement à l'abandon et devenu impraticable sur une partie de son tracé.  De plus, une indication "Propriété privée" à l'entrée (d'ailleurs cadenassée)  renvoie les promeneurs ne connaissant pas leur droit d'accès.
07.07.09.valdeberwinne.entrée.réduit.
 
07.07.05.valdeberwinne.échalier.

Nous demandons avec insistance au pouvoir communal de suivre ce dossier de plus près et surtout de mettre le propriétaire devant ses responsabilités.  Celui-ci a d'ailleurs (comme c'est souvent le cas) commencé à enterrer les déchets au lieu de les enlever comme le pouvoir communal et les services de polices devraient l'exiger.

07.07.12.valdeberwinne2.réduit
 
07.07.12.valdeberwinne4.réduit

09:59 Écrit par ECOLO Thimister-Clermont dans Actualité communale | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

bravo et merci Bravo pour votre combativité verte ! Et merci de la communiquer !
C'est aussi comme ça qu'on fait avancer les choses. Surtout continuez.

Écrit par : P.R. Malmedy | 17/07/2007

Merci Chaque geste compte.

La politique de l'environnement, c'est ici que çà commence.

Dédicacé à ceux qui prétendent que l'Europe et les Etats-Unis décident de tout et que l'on n'est rien.

Écrit par : Itou | 18/07/2007

scandale c'est un vrai scandale
on se demande où sont les parvenus, à charleroi ou ici
il est grand temps que quelqu'un fasse le grand nettoyage parmi toutes ces protégés

Écrit par : yenamar | 18/07/2007

Scandaleux C'est scandaleux.A quoi sert un échevin de l'environnement?

Écrit par : WWW | 23/07/2007

Police de l'environnement DPE Protocole d’accord UVCW
Tous les décrets environnementaux confient explicitement la mission de surveillance de l’environnement à deux acteurs:
- les bourgmestres;
- les fonctionnaires désignés par le Gouvernement (en l’occurrence, ceux de la DPE – cfr. AGW du 23 décembre1992).
Force est de constater que les autorités locales hésitent souvent à s’investir dans le traitement des plaintes environnementales, et ce pour des raisons diverses.
./.
La DPE a donc demandé en 2001 l’aide de l’Union des villes et communes de Wallonie (UVCW) afin de trouver un consensus qui fixerait avec le plus de netteté possible le partage des tâches du contrôle environnemental entre la DPE et les pouvoirs locaux.
Celle-ci ayant prêté une oreille attentive et compréhensive aux préoccupations de la DPE, un colloque a été organisé dans le courant du premier semestre 2002, au terme duquel un protocole d’accord, fixant clairement les missions et compétences des deux parties dans le contrôle environnemental, a été présenté aux responsables locaux.
Au 31 décembre 2006, 144 communes ont signé le protocole. (J'ignore si la commune de Thimister-Clermont a signé ce protocole, mais d'après ce que je découvre ce ne doit pas être le cas.)
Conformément à ses engagements, la DPE organisa en collaboration avec l’UVCW le 24 avril 2006 sur le thème “Incivilités et délinquance environnementales” un colloque; plus de 200 participants ont été informés en détail sur l’évolution du cadre législatif et il a été procédé à des études de cas approfondis dans le domaine des incinérations et des dépôts clandestins de déchets. (extr. du rapport DPE 2006)

Vous trouverez d'autres renseignements sur le rôle de la DPE à l'adresse suivante :
http://environnement.wallonie.be/cgi/dgrne/plateforme_dgrne/visiteur/frames_affichage_document2.cfm?origine=2873&idFile=2873&thislangue=FR&pere=258

Écrit par : un ami | 24/07/2007

DPE et commune Mon cher ami (?),

Le protocole que vous mentionné a bien été voté par notre commune à l'unanimité au conseil communal du 10 juin 2002 (voir lien URL pour le PV de ce conseil communal).
Et vous avez bien raison : suite à cet accord les deux principaux acteurs sont le bourgmestre et la DPE. Ce protocole (voir : http://www.uvcw.be/articles/33,43,34,34,789.htm) permet au bourgmestre de solliciter directement l'intervention de la DPE; son but premier est d'ailleurs d'éviter à deux autorités dotées de pouvoirs concurrents de se "renvoyer indéfiniment" la balle. Pour cette raison une copie de nos interpellations à ce sujet est automatiquement adressée à la DPE et à la DNF (Div. Nature et Forêt)
Normalement les pouvoirs locaux sont des acteurs privilégiés du développement durable y compris les actions des communes dans la gestion de l'environnement et pour l'amélioration du cadre de vie du citoyen.
La directive européenne n° 2004/35/CE sur la responsabilité environnementale en ce qui concerne la prévention et la réparation des dommages environnementaux se veut être une des premières législations communautaires comptant parmi ses objectifs principaux l'application du principe du "pollueur-payeur".
Force est de constater qu'à Thimister-Clermont on applique cette directive plus facilement quand les auteurs viennent de l'extérieur de la commune. Par contre l'arrangement à "l'amiable" est plutôt de mise quand il s'agit d'un auteur résidant la commune. Le traitement des dizaines d'infractions constatées, liées aux cahiers de charge des remblais ou à la réglementation urbanistique, prouvent ce principe de "deux poids, deux mesures". Les très nombreux témoignages que nous recevons vont tous dans ce même sens.
Vous trouvez d'autres informations utiles à ce sujet sur le site de "l'Union des Villes et Communes wallonnes" :
http://www.uvcw.be/articles/33,118,34,34,1769.htm
En vous remerciant pour votre message je vous prie de recevoir, mon cher ami*, mes meilleures salutations écologiques.

Herbert Meyer, conseiller communal ECOLO

* J'aurai préféré vous appeler avec votre nom, mais ce sera peut-être pour la prochaine fois...

Écrit par : Herbert Meyer | 25/07/2007

Avoir un blog souvent à jour est très indispensable pour garder le contact avec ces internautes, tout comme les commentaires c'est pour ça que on vous laisse cette remarque pour vous encourager.

Écrit par : paris sportif les bonus | 12/05/2014

Vraiment sympathique le dessin de votre blogue, il l'aime beaucoup, l'avez-vous susciter vous même ?

Écrit par : parier france honduras | 12/06/2014

Les commentaires sont fermés.