28/05/2007

Billet d'humeur de Thomas GUNZIG (avec l'aimable autorisation de l'auteur)

Le poids de la fonction

 

Dites, vous avez vu ? Al Gore est venu à Bruxelles. Oui, Al Gore, celui que c'est un peu comme le président des Etats-Unis, mais en plus gentil. Al Gore, celui qui parle du climat, celui qui gagne des oscars à Hollywood et que du coup, c'est vraiment trop classe quand il vient vous dire bonjour.

 

Moi, je trouve toujours ça formidable quand les grands de ce monde viennent en Belgique... Ça me rassure, ça prouve qu'on existe vraiment et qu'on n'est pas comme ce type dans le "Sixième sens", ce film où personne ne lui parle jamais et où il se rend compte à la fin que c'est parce qu'il est mort et que donc personne ne le voit... Sauf un petit garçon un peu collant. Vous imaginez un peu si la Belgique était comme ça. Personne qui n'y viendrait jamais. Sauf le prince Laurent qui serait le seul à nous voir et à nous parler....

al gore2

 

Bon, donc, Al Gore est venu nous rendre visite. Ouf, on est vivant, on existe... Mais Al Gore qui vous rend visite, c'est quand même un peu comme un examen, parce qu'il va regarder partout pour voir s'il fait bien propre et si on ne pollue pas... Donc nous, on a tout bien fait : on est allé le chercher à l'aéroport en Lexus hybride, on lui a fait tout un tas de promesses pour lui dire qu'on était concerné, on a un peu fait nos dikkeneke, avec ces histoires de climat. On ne lui a surtout pas dit qu'en fait, le climat, on s'en fout un peu, qu'on a nos problèmes belges qu'on gère comme on a envie : est-ce qu'on va fédéraliser les soins de santé ? Est-ce qu'il y aura un examen linguistique pour les parents qui veulent inscrire leurs enfants dans les écoles flamandes ? Est-ce qu'on doit écrire Brussels ou Bruxelles à l'entrée de la capitale ? Des vrais problèmes, quoi !

 

Je me demande ce qu'il aurait pensé, Al Gore, si on lui avait parlé de tout ça. On ne lui a pas parlé de ça et on ne lui a pas dit non plus que chez nous, les hommes politiques, s'ils veulent bien parler du climat de temps en temps, ce qu'ils aiment surtout, ce sont les grosses voitures de fonction. Ben oui quoi, ce sont des êtres humains après tout.

 

Marc Verwilghen, notre ministre fédéral à l'Energie, lui il a une Audi Q7. Une Audi Q7 ! Elle est chouette, elle fait un peu char Sherman, ça fait un peu débarquement, Normandie et tout, mais elle est chouette... 50 000 euros... Sans options... 282 grammes de CO2 au kilomètre.

audi Q7

 

Mais tout le monde aime les grosses voitures de fonction : Guy Verhofstadt, Laurette Onkelinx, Rudy Demotte, eux ils ont une Audi A8 4,2L TDI... De la toute belle mécanique, ça ! Et à l'intérieur vous avez l'impression d'être dans une petite villa quatre façades, toute calme, mais qui roule... 84 000 euros, sans les sièges massants et la finition Alcantara... 242 grammes de CO2 au kilomètre...

audi A8 4.2l

 

Didier Reynders et André Flahaut, eux, ils ont la même : une magnifique Mercedes S350 et personnellement, ça aurait été aussi mon choix... Ce côté à la fois racé et agressif, c'est tout moi... 80 000 euros, sans les éléments décoratifs en pierre Labrador "Blue Pearl" ni l'effet piano laqué à 4 000 euros, mais avec 242 grammes de CO2 au kilomètre.

mercedes S350

 

Elio Di Rupo et Michel Daerden, qui, il y a quelques jours encore, chantaient : "Debout les damnés de la terre, debout les forçats de la faim", eux ils sont plutôt assis dans une Audi A8 3L... 75 000 euros... 224 grammes de CO2 au kilomètre...

Audi A8 3L

 

Bon, si je prends six de ces voitures et que j'additionne ça fait : 50 000 (Marc Verwilghen) + 84 000 (Guy Verhofstadt) + 80 000 (Flahaut) + 75 000 + 75 000 (Di Rupo et Daerden), ça fait... 439 000 euros... Pour six ministres ! Une moyenne de 73 000 euros le ministre. Combien y a-t-il de ministres en Belgique ? Je vous avoue que j'ai eu du mal à compter, mais je suis arrivé à 35. Trente-cinq fois 73 000 ça fait 2 555 000 euros... Et en émission de CO2 ? Et bien les voitures de ministres émettent en moyenne 220 grammes de CO2 au kilomètre, ce qui veut dire que quand l'ensemble des gouvernements belges font un kilomètre, ils émettent : 7 kilos 700 de CO2. Pour ceux qui ne voient pas, c'est le poids d'un épagneul adulte. Sur cent kilomètres : cent épagneuls en CO2.

Imaginez maintenant qu'on remplace toutes ces voitures de fonction par une Logan. Elles sont bien les Logan. 4 portes et tout et tout... 7 500 euros, 166 grammes de CO2 au kilomètre. Faites le calcul... On économiserait 2 292 500 euros Et les gouvernements émettraient un caniche de CO2 en moins, Je veux dire deux bons kilos... 2 292 500 euros d'économie juste en changeant de voiture...

 

Dite, à ce propos, ça a été la Foire du livre : on a vu les ministres se féliciter de la bonne santé des lettres belges. Ils ont raison, les lettres belges sont en bonne santé. En 2004, la totalité des aides aux auteurs en Communauté française s'élevait à 146 000 euros. Deux Audi sans option. Et en matière d'émission de CO2, l'auteur belge sait rester modeste. Enfin, je dis ça, mais après tout, ils font ce qu'ils veulent avec l'argent public... Ils sont ministres quand même...

© La Libre Belgique 2007

Thomas GUNZIG (09/03/2007)

13:20 Écrit par ECOLO Thimister-Clermont dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

25/05/2007

 Le MR n'a pas signé le Pacte écologique

Pacte écologique : s’il a lu les rapports internationaux, le MR ne les a pas compris !

reynders-bourguignon-ef7cd

Entre autres déclarations fracassantes, les libéraux se déclarent résolument hostiles à l’idée de freiner la croissance inconsidérée que connaît le secteur des transports !

Faut-il rappeler que, à l’instar d’Ecolo, tous les scientifiques et experts internationaux s’accordent à placer parmi les enjeux prioritaires la réduction du volume de transports par la route et par les airs ? En Belgique, ce secteur représente 20% des émissions de CO2, un chiffre en constante augmentation ! Même l’ultralibérale OCDE rappelait dans un récent rapport combien il est indispensable que la Belgique pose des choix volontaristes permettant de réduire la part de la voiture au profit du rail, allant jusqu’à prôner une fiscalité dissuasive pour réorienter les choix de consommation.

Si tant est que le MR a entendu les experts et lu leurs rapports, il est clair qu’il refuse de les comprendre ! Une fois placés devant des choix décisionnels concrets, les libéraux restent fidèles à la devise : « va pour les discours, pas pour les actes ! ». Une attitude peu responsable laissant croire qu’il existerait une recette miracle permettant de tout changer… sans que rien ne change. (Jean-Michel JAVAUX - Isabelle DURANT)

pinguins-jdemarche-9aa3b

11:04 Écrit par ECOLO Thimister-Clermont dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

16/05/2007

 

Nicolas HULOT et Al GORE s'invitent au Conseil communal de ce lundi 21 mai à 20hrs à Thimister-Clermont

 

nicolas hulot1
 
al gore2
 

Grâce aux deux points supplémentaires mis à l'ordre du jour du Conseil communal de ce lundi par le groupe ECOLO, l'ombre de Nicolas HULOT et d'Al GORE planera au dessus de l'assemblée.

Le groupe ECOLO a effectivement demandé d'ajouter les points suivants à l'ordre du jour :

 

1. Vote d'une Motion : "Union locale pour le Climat"

 

2. Adoption du "Pacte écologique belge", initié par la Fondation Nicolas Hulot Belgique

 

POURQOI ?

 

Sauvegarder un climat vivable pour nous et les générations futures ? Le défi est aussi urgent qu'inédit, mais on peut le relever.

L'humanité est confrontée au XXIème siècle à l'un des défis les plus importants de son histoire.  Elle doit faire la paix avec la nature si elle ne veut pas que les conditions de la vie sur terre deviennent de plus en plus difficiles, voire impossibles, pour une partie croissante de ses habitants, ce qui amènerait directement à un renforcement des inégalités et de la violence et provoquerait des pertes irrémédiables pour la biodiversité.

La responsabilité humaine dans l'évolution inquiétante du climat de la planète a été clairement confirmée par les scientifiques du Groupe Intergouvernemental d'Experts Climatiques (GIEC), réunis à Paris le 3 février 2007.

Pour parvenir aux objectifs fixés par le GIEC, mais aussi par l'UE, nous devons entamer très rapidement une réduction massive de nos émissions sur le plan national, régional MAIS AUSSI local.  Un tel objectif implique une réorganisation en profondeur de notre économie, de nos modes de production comme de consommation.

Nous ne pouvons nous contenter de déclarations tapageuses préélectorales sans engagements chiffrés, sans mesures concrètes et sans évaluations régulières.

Il est possible, aussi à Thimister-Clermont, de nous adapter, collectivement, à cette nouvelle donne : celle   de l'urgence écologique.

 

urgence écologique

 

Vous pouvez découvrir les textes de la motion "Union locale pour le Climat" et du "Pacte écologique belge"  (ainsi que le signer) aux adresses suivantes :

 

http://thimister-clermont-ecolo2.skynetblogs.be/

 

http://www.pacte-ecologique.be/

aliance pour la planète

 

 

Autres points à l'ordre du jour :

 

1. Ordonnance de police prise par le Bourgmestre - Confirmation;

2. Distribution d'eau - Extension du réseau Chapelle des Anges - Souscription de parts - Décision;

3. Environnement - Convention de paysage du Pays de Herve - Adoption;

4. Emploi -Plan Communal pour l'Emploi - Reconduction en 2007 - Décision;

5. Sports - CTT Minerois - Octroi d'une subvention extraordinaire - Décision;

6. Zoning - Projet voirie (phase 14 - 1ère partie) - Accord de principe;

7. Enseignement - Emploi vacant année scolaire 2007/2008 - Confirmation;

8. Voirie vicinale

a) Acquisition d'une emprise lotissement Les Béolles - Décision;

b) Amélioration de diverses voiries agricoles (2ème phase) - Projet - Approbation;

9. Finances

a) Comptes fabriciens 2006 - Avis;

b) Compte communal 2006 - Arrêt;

c) Modifications budgétaires communales 2007 n°s 1 et 2 - Approbation;

10. Correspondance(s) - Communication(s)/Question(s) - Réponse(s);

 

Huis-clos :

1. Personnel enseignant - Ratification de la désignation d'un agent temporaire;

2. Intercommunale AQUALIS - Désignation d'un administrateur;

3. Société Wallonne des Eaux

a) Désignation d'un délégué à l'assemblée générale;

b) Désignation d'un délégué au Conseil d'Exploitation "Meuse Aval".

14:52 Écrit par ECOLO Thimister-Clermont dans Actualité communale | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |