16/05/2007

 

Nicolas HULOT et Al GORE s'invitent au Conseil communal de ce lundi 21 mai à 20hrs à Thimister-Clermont

 

nicolas hulot1
 
al gore2
 

Grâce aux deux points supplémentaires mis à l'ordre du jour du Conseil communal de ce lundi par le groupe ECOLO, l'ombre de Nicolas HULOT et d'Al GORE planera au dessus de l'assemblée.

Le groupe ECOLO a effectivement demandé d'ajouter les points suivants à l'ordre du jour :

 

1. Vote d'une Motion : "Union locale pour le Climat"

 

2. Adoption du "Pacte écologique belge", initié par la Fondation Nicolas Hulot Belgique

 

POURQOI ?

 

Sauvegarder un climat vivable pour nous et les générations futures ? Le défi est aussi urgent qu'inédit, mais on peut le relever.

L'humanité est confrontée au XXIème siècle à l'un des défis les plus importants de son histoire.  Elle doit faire la paix avec la nature si elle ne veut pas que les conditions de la vie sur terre deviennent de plus en plus difficiles, voire impossibles, pour une partie croissante de ses habitants, ce qui amènerait directement à un renforcement des inégalités et de la violence et provoquerait des pertes irrémédiables pour la biodiversité.

La responsabilité humaine dans l'évolution inquiétante du climat de la planète a été clairement confirmée par les scientifiques du Groupe Intergouvernemental d'Experts Climatiques (GIEC), réunis à Paris le 3 février 2007.

Pour parvenir aux objectifs fixés par le GIEC, mais aussi par l'UE, nous devons entamer très rapidement une réduction massive de nos émissions sur le plan national, régional MAIS AUSSI local.  Un tel objectif implique une réorganisation en profondeur de notre économie, de nos modes de production comme de consommation.

Nous ne pouvons nous contenter de déclarations tapageuses préélectorales sans engagements chiffrés, sans mesures concrètes et sans évaluations régulières.

Il est possible, aussi à Thimister-Clermont, de nous adapter, collectivement, à cette nouvelle donne : celle   de l'urgence écologique.

 

urgence écologique

 

Vous pouvez découvrir les textes de la motion "Union locale pour le Climat" et du "Pacte écologique belge"  (ainsi que le signer) aux adresses suivantes :

 

http://thimister-clermont-ecolo2.skynetblogs.be/

 

http://www.pacte-ecologique.be/

aliance pour la planète

 

 

Autres points à l'ordre du jour :

 

1. Ordonnance de police prise par le Bourgmestre - Confirmation;

2. Distribution d'eau - Extension du réseau Chapelle des Anges - Souscription de parts - Décision;

3. Environnement - Convention de paysage du Pays de Herve - Adoption;

4. Emploi -Plan Communal pour l'Emploi - Reconduction en 2007 - Décision;

5. Sports - CTT Minerois - Octroi d'une subvention extraordinaire - Décision;

6. Zoning - Projet voirie (phase 14 - 1ère partie) - Accord de principe;

7. Enseignement - Emploi vacant année scolaire 2007/2008 - Confirmation;

8. Voirie vicinale

a) Acquisition d'une emprise lotissement Les Béolles - Décision;

b) Amélioration de diverses voiries agricoles (2ème phase) - Projet - Approbation;

9. Finances

a) Comptes fabriciens 2006 - Avis;

b) Compte communal 2006 - Arrêt;

c) Modifications budgétaires communales 2007 n°s 1 et 2 - Approbation;

10. Correspondance(s) - Communication(s)/Question(s) - Réponse(s);

 

Huis-clos :

1. Personnel enseignant - Ratification de la désignation d'un agent temporaire;

2. Intercommunale AQUALIS - Désignation d'un administrateur;

3. Société Wallonne des Eaux

a) Désignation d'un délégué à l'assemblée générale;

b) Désignation d'un délégué au Conseil d'Exploitation "Meuse Aval".

14:52 Écrit par ECOLO Thimister-Clermont dans Actualité communale | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Pesticides 2007 Pour effectuer ses travaux d'entretien, la commune de THIMISTER-CLERMONT autorise t'elle toujours l'usage de pesticides ?

Écrit par : A. Beille | 16/05/2007

Pesticides et Anti Herbes Depuis plusieures années nous interpellons régulièrement le pouvoir communal en place et en particulier l'échevin des travaux, Monsieur Demoulin, concernant la problématique des produits cités plus hauts. Malheureusement nous devons constaté que cela ne fait partie ni de ses priorités écologiques, mais ce qui est plus grave, ni de ses préoccupations de santé public. Car jusqu'à ce jour les ouvriers communaux sont obligés de répandre tous ces produits toxiques sans aucune protection vestimentaires, pourtant obligatoire et préscrite par la loi de protection du travail. Ni masque, ni conbinaison sont utilisés à ce jour par les ouvriers communaux devant manipuler ces produits hautement nocifs. Il s'agit ici d'une irresponsabilité politique et de santé public inadmissible. Il suffit de lire certains articles scientifiques sur les conséquences néfastes de ces produits (maladies respiratoires, cancers etc.) pour se rendre compte qu'il s'agit ici d'une négligeance irresponsable et indigne d'un responsable communal.

Écrit par : Herbert Meyer | 16/05/2007

Les commentaires sont fermés.