25/04/2007

Bienvenue chez nous Carine

Les membres et sympathisants de la locale ECOLO de Thimister-Clermont souhaitent la bienvenue à Carine Russo

(Elle sera 14ème effective sur la liste du Sénat juste devant Jacky Morael)

carine russo
Le combat pour la justice sociale avec en plus la défense de l'environnement sont les deux éléments avancés par Carine Russo pour justifier son engagement chez Ecolo. Elle précise d'ailleurs qu'elle ne pouvait envisager un engagement en politique que chez Ecolo.
Combat social

Celle qui s'est fait connaître parce qu'elle est la maman de Mélissa, une des victimes de Marc Dutroux, a expliqué ce mardi lors d'une conférence de presse les raisons pour lesquelles elle avait accepté de figurer à la 14e et avant-dernière place de la liste d'Ecolo pour le Sénat lors des élections du 10 juin. "Ecolo a un slogan: 'Une terre plus verte pour un monde plus juste'. Moi, je voudrais l'inverser car la justice sociale est pour moi un préalable. L'écologie ne peut se penser sans justice sociale sinon on aurait une écologie à deux vitesses", a-t-elle souligné. Et d'insister : "Mon combat est d'abord un combat social et puis vient évidemment l'écologie qui est très importante pour l'avenir".
carine russo 2



 

17:00 Écrit par ECOLO Thimister-Clermont dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook |

Commentaires

Anormal comme le cdH ce n'est pas normal pendant la campagne ! C'est la tricherie !

Écrit par : Un citoyen | 25/04/2007

Quel courage ! Oui, quel courage! J'ai énormément d'estime pour toute personne qui s'engage dans la politique, qu'elle s'appelle Delvaux ou autre. Le poudjadisme ambiant de la "politique de comptoir de bistrot" ne changera jamais notre société et pourtant elle en a besoin de changements et très profonds ! ("politikos" en grec veut dire "s'occuper des affaires des citoyens")
Je tire donc mon chapeau devant tou(te)s ces citoyen(ne)s célèbres ou moins connus voire discrets qui ont le courage civique de s'engager et de défendre leurs options politiques dans le bon sens du terme. C'est grâce à eux que nous continuons à vivre dans un système démocratique qui permet à chaque électeur de faire ses choix personnels.

Ci-joint quelques commentaires sur la candidature de Carine Russo et son engagement politique chez ECOLO, trouvé sur internet :

"Cette aspiration à une société plus juste, Carine Russo l'a nourrie dans les années nonante, après l'enlèvement de sa petite fille Mélissa et de l'amie de celle-ci, Julie Lejeune, par Marc Dutroux. Durant toute l'« affaire », de 1995, année du rapt, à 2004, qui vit Marc Dutroux et ses complices condamnés à Arlon, Carine Russo se sera battue pour le droit des victimes et pour une meilleure protection des enfants dans la société. On la vit très souvent aux côtés de son époux, Gino Russo, et des parents de Julie, Jean-Denis et Louisa Lejeune. Leur combat fut relayé, au plan politique, par le député Ecolo, Vincent Decroly, qui se montra très actif au sein de la commission d'enquête parlementaire et qui devint un proche."

"Dès 1998, Carine Russo manifesta des affinités pour Ecolo, jusqu'à assister, cette année-là, à son congrès de Liège.
En 1999 et 2003, le parti l'avait sollicitée pour les législatives, mais elle avait décliné l'offre.
Son interview du 24 AVRIL 2007 à la radio belge "La Première" à ce propos était d'une maturité exceptionnelle et par conséquent d'une oblativité très riche."
A un tel point que les questions posées par le public et le média concerné ont révélé une fois de plus que Carine Russo a acquis un niveau de sensibilité et de compréhension au-dessus de la mêlée sur les problèmes de non-violence et de violence individuelles et institutionnelles."

"Lors des événements douloureux que nous avons encore tous en mémoire, les Russo et les Lejeune ont montré un esprit remarquablement équilibré. Tout en étant très sévères envers le monde politique, jamais au grand jamais ils n'ont poussé au poujadisme. Pourtant il leur aurait été facile, à l'époque où toute la population les soutenait, de tomber dans les débordements. Ils ont toujours eu la grande sagesse de n'en rien faire. Nous avons tous à gagner de l'engagement en politique de gens de cette trempe. Vas-y Carine, travaille bien, travaille fort."

"Carine Russo est une citoyenne de gauche, qui a, ni plus ni moins que quiconque la possibilité de se présenter aux élections. Ce n'est plus une victime de la politique mais une actrice de la politique."

"La politique, comme elle l'expliquait ce matin à la radio, elle connait déjà. La Marche blanche qu'elle a lancé était un acte politique."

"En se présentant sur la liste ECOLO, elle pourra bien entendu faire peser sa voix. Elle croit en son programme et c'est cela qui compte.
C'est courageux de sa part : elle a rien à gagner et beaucoup d'illusions à perdre! Le choix Ecolo me semble logique : c'est le seul parti démocratique qui ose remettre en question les règles des petits jeux politiques. Les autres font parfois croire que... Mais leur naturel revient vite au galop..."

"Les 3 piliers du développement durable sont : le social, l'environnemental et l'économique ; ils sont indissociables. La protection de l'environnement ne peut être considérée isolément et doit obligatoirement faire partie du social et de l'économique selon les 3 principes : intégration, précaution et participation (des citoyens concernés).
Voilà pourquoi Mme Russo a choisi Ecolo. On peut espérer qu'elle apportera à ce parti (peu et mal considéré) la touche de réalisme qui lui manque quelquefois.
Sa candidature n'est-elle pas aussi valable que celle des Ries, Wilmots, Delvaux, Dedecker et autres ex sportifs ?"

"Pourquoi une erreur ? L'engagement de Carine Russo ne date pas d'hier, elle l'a redit ce matin en radio et je la crois sincère.
Sa "popularité" elle ne l'a pas cherché, si vous voyez ce que je veux dire.
Maintenant si vous croyez réellement qu'entrer en politique équivaut à perdre son âme c'est que vous n'avez strictement rien compris ou pire, que vous ne voulez pas comprendre. Les élus sont des gens comme vous et moi, avec leurs forces et leurs faiblesses. La perversion du système vient en grande partie du désintérêt du citoyen qui pousse certains à se croire au dessus des lois. Une critique constructive est toujours bienvenue et l'apport de gens "frais" n'est pas un mal en soi."

"La grande leçon à retenir de l'engagement de Carine Russo est que malgré tout ce qui lui est arrivé elle n'a pas choisi un parti extrémiste; elle a refusé de hurler avec les loups. Quant à la pitié et la compassion, ce sont 2 choses dont elle se passe très bien. Elle tient à apporter sa pierre à l'édifice et c'est simplement bien de sa part, quelques soient les circonstances qui l'y amènent."

"bravo, c'est une femme honnête qui croit qu'elle va changer les mentalités et elle a bien raison d'essayer et si ça ne marche pas, elle aura à cœur de nous le faire savoir
bonne chance madame"

Écrit par : Herbert Meyer | 25/04/2007

Carine Russo Vous avez bien raison Monsieur Meyer et les réactions plus que positives, même des autres partis politiques, en témoignent. Mais je trouve qu'il ne faut comparer les pommes et les poires. D'un côté nous sommes en face d'une présentatrice de JT à la TV, sans aucun engagement ni politique ni social jusqu'à ce jour, choisie par la présidente Milquet surtout pour son côté "people" et propulsée tout de suite à la 2ème place de la liste du Sénat et de l'autre côté une femme engagée depuis plus de 10 ans, qui a toujours été proche du parti ECOLO (présente à leur congrès déjà en 1999) connue malheureusement pour des raisons nettement plus tragiques et malgré elle, qui se trouve à l'avant-dernière place sur la liste du Sénat, avec une volonté et un engagement qui demande respect et estime. Soyons contents que des personnes comme Madame Russo (et espérons aussi Madame Delvaux) continuent cet engagement sur le terrain politique. Beaucoup de nos politiciens (il suffit de régarder autour de nous) devraient en prendre de la graine, car il ne suffit pas d'être présents à tous les soupers "choucroute" et "boudin" pour être proche des gens et de défendre leurs intérêts et préoccupations légitimes.
En tout cas, félicitation Madame Russo et merci ECOLO.

Écrit par : un autre citoyen | 26/04/2007

Anne Delvaux En tant que marraine de Cap 48 je trouve ceci vraiment déplacé. Lu ce matin dans les journaux de "Sud-Presse" :
Delvaux et Cap 48: de la pub électorale?
Les quatorze mille donateurs de l’opération Cap 48 viennent de recevoir, de la RTBF, leur attestation fiscale ainsi qu’une lettre de remerciement.
L’ennui, c’est que cette missive est signée par Anne Delvaux, qui de surcroît y apparaît en photo.
Aujourd’hui on le sait, l’ex-présentatrice du JT ne fait plus partie des meubles de la télévision publique puisqu’elle a rejoint la politique et les rangs du cdH. Dès lors, deux questions se posent:
1. Ce courrier à l’effigie de la néo-candidate n’est-il pas déplacé en pleine période électorale?
2. Ne faudrait-il pas en comptabiliser le coût dans les propres dépenses électorales d’Anne Delvaux?

Cela m'étonnerait très fort qu'ECOLO et/ou Me Russo envoient un courrier électoral en tant que co-organisatrice de la Marche Blanche. C'est cela la DIFFERENCE!

Écrit par : F.D. La Minerie | 26/04/2007

Certains diront que c’est un joli coup de pub !
Sans revenir sur des événements douloureux, Carine Russo nous a prouvé sa force de caractère et sa détermination. C’est un soldat qui n’aura pas peur de se battre et je suis très heureuse qu’elle ait rejoint les rangs d’ECOLO.
Comme beaucoup de monde, je n’y entends rien à la politique ! Mais, bon, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. Quand j’étais ado, j’écrivais à un prisonnier politique, je participais aux récoltes de vivres et j’étais engagée dans le SMJ (Service missionnaire des jeunes) ! Certes, il y avait moyen de faire mieux mais au moins, je me sentais concernée. Aujourd’hui, mon horizon se réduit à ma famille, mon boulot (je suis indépendante), une vie « bien rangée ».Je regarde les journaux télévisés, je lis la presse et…il est facile de compatire des malheurs des autres ou de se dire que la politique ne m’intéresse pas et que de toute manière quoi qu’on fasse rien ne changera ! Sans doute, avec l’âge, je réalise que les choses doivent évoluer, voire changer ! Je suis un peu longue et j’en viens au fait ! Récemment, je me suis inscrite comme « sympathisante » sur le site ECOLO (pour rester dans ma ligne de conduite habituelle et ne pas trop me mouiller) histoire d’en apprendre un peu plus. Je viens de recevoir un petit fascicule à l’allure bien modeste mais bourré d’idées dans lesquelles je crois bien me retrouver un peu. Ecrit dans un langage à la portée de tous, je l’ai lu jusqu’à la dernière ligne. J’ignore encore si je vais engager plus que mon vote lors des prochains scrutins…mais je me suis promis d’y réfléchir sérieusement.
Et pour terminer, je voulais vous dire que je ne suis ni de votre commune, ni de votre région. Je suis tombée sur votre blog par le plus grand des hasards en me baladant dans la toile du site ECOLO…mais merci, j’admire votre combat et je reviendrai lire vos billets quotidiennement !

Écrit par : Une sympathisante | 26/04/2007

BRAVO Bravo Madame Russo, nous sommes convaincues que vous avez fait le bon choix. Nous comptons beaucoup sur vous et sommes persuadées que vous ne nous décevrez pas.

Écrit par : une association féminine | 27/04/2007

courage je vous en félicite et je suis sûre qu'on va persuader tout le monde que l'écologie politique est l'avenir de la planète.

Écrit par : madame courage | 06/05/2007

Paradoxe l'écologie,c'est bien beau... LA gauche, l'assistanat c'est tres joli, les peace en love très colorés, tout le monde est beau tout le monde il est gentil...vous pouvez rèvez mais de temps en temps tirez vos parachutes et revenez un peu sur terre.Il y a 19OOO ans nous traversions la manche a pieds et G Bush n'était pas la pour réchauffer la planète, vous allez me dire que les experts sont unanimes!!!mais les experts du vatican étaient aussi unanime sur l'apparition de la vierge, on nous fait croire tout et n'importe quoi ,mais une chose dont je suis sure, c'est que si Guillotin était toujours de ce monde Julie et Mélissa seraient toujours sur cette terre ainsi que Marc et Corine et une toute une longue liste et Madame Russo aurait autant l'anonyma que moi.

Bonne journée.
Joseph Karchër

Écrit par : Julien Guillotin | 18/05/2007

Paradoxe l'écologie,c'est bien beau... LA gauche, l'assistanat c'est tres joli, les peace en love très colorés, tout le monde est beau tout le monde il est gentil...vous pouvez rèvez mais de temps en temps tirez vos parachutes et revenez un peu sur terre.Il y a 19OOO ans nous traversions la manche a pieds et G Bush n'était pas la pour réchauffer la planète, vous allez me dire que les experts sont unanimes!!!mais les experts du vatican étaient aussi unanime sur l'apparition de la vierge, on nous fait croire tout et n'importe quoi ,mais une chose dont je suis sure, c'est que si Guillotin était toujours de ce monde Julie et Mélissa seraient toujours sur cette terre ainsi que Marc et Corine et une toute une longue liste et Madame Russo aurait autant l'anonyma que moi.

Bonne journée.
Joseph Karchër

Écrit par : Julien Guillotin | 18/05/2007

Le vrai visage ! Voilà enfin que le "libéralisme social" (appellation qui est déjà un antagonisme en soi et qui vaut à elle seule le titre de ce commentaire) montre son vrai visage, même s'il se cache encore derrière un pseudonyme (qui laisse pourtant des traces via son adresse IP n'est-ce-pas D…! Même Fantomas avait une identité). Mais passons !

"L'écologie, c'est bien beau…"
Il manque le "mais" ou est-ce que l'auteur fut en manque d'inspiration pour la suite. L'état de la planète étant ce qu'il est – un désastre – l'écologie s'impose littéralement à tous. Et le parti politique qui ne revoit pas fondamentalement son programme en tenant compte de cette priorité s'exclut de ce qui constitue le défi sociétal majeur aujourd'hui ("Imagine" mai-juin 2007 André Ruwet). Le "PACTE ECOLOGIQUE", bien, parlons-en : S'il a bien lu les rapports internationaux, le MR ne le a pas compris ! Faut-il rappeler que, à l’instar d’Ecolo, tous les scientifiques et experts internationaux s’accordent à placer parmi les enjeux prioritaires la réduction du volume de transports par la route et par les airs ? En Belgique, ce secteur représente 20% des émissions de CO2, un chiffre en constante augmentation ! Même l’ultralibérale OCDE rappelait dans un récent rapport combien il est indispensable que la Belgique pose des choix volontaristes permettant de réduire la part de la voiture au profit du rail, allant jusqu’à prôner une fiscalité dissuasive pour réorienter les choix de consommation.
Si tant est que le MR a entendu les experts et lu leurs rapports, il est clair qu’il refuse de les comprendre ! Une fois placés devant des choix décisionnels concrets, les libéraux restent fidèles à la devise : « va pour les discours, pas pour les actes ! ». Une attitude peu responsable laissant croire qu’il existerait une recette miracle permettant de tout changer… sans que rien ne change.

"La gauche"
Gauche – Droite : Il faut d'abord chercher les racines de cette différence dans l'Histoire. Elle se situe dans le placement des hommes à la Convention. Après la Révolution, en 1794, on trouve donc -dans le cénacle- les Girondins, installés à droite, politiquement conservateurs qui défendent les intérêts de la bourgeoisie et refusent toute atteinte au droit de propriété. Et à gauche sont installés les Montagnards plus proches des mouvements populaires ou sans-culottes qui réclament l'égalité matérielle. Puis les choses évoluent sous le Directoire (1795-1799)... cette fois à droite on trouve les Royalistes -soucieux de garder leurs privilèges- et à gauche les Jacobins, partisans de plus de démocratie.
Effectivement, si la défense de l'égalité de tous les citoyens (y compris tous les "sans"… logis, papiers, travail…) et de la justice sociale est "être de gauche", j'y suis.
Si plus de démocratie de base et moins de népotisme et d'affairisme dans la politique est "être de gauche", j'y suis aussi.
A part cela : Quand tu poses tes mains sur la table, as-tu remarqué !
La droite est celle qui a le pouce à gauche et la gauche celle qui a le pouce à droite ...
Il suffit de retourner les mains paumes vers le haut et tout "rentre dans l'ordre".
Effectuer ce petit exercice du poignet en alternance, vous obtiendrez un signe d'indécision.

"L'assistanat c'est très joli"
Même si cette attaque frontale du président Reynders du MR s'adresse au parti socialiste en parlant d'un parti "d'assistés" et non au parti ECOLO, permets-moi cette petite réflexion quand-même :
S'il y a effectivement des gens dans notre société du 21ème siècle qui ont besoin d'être assistés, c'est parce que ton parti libéral et l'économie libéral qu'il défend les a mis au bord de cette société ultralibérale et sans pardon pour les plus faibles. C'est le système économique qu'il représente qui ne leur permet pas d'accéder aux mêmes droits que les autres. Il est facile de promettre 200 000 emplois avant les élections.
Si l'opérateur belge BELGACOM mettait fin au contrat prématurément de son PDG Didier Bellens, ce dernier aurait droit à une indemnité de licenciement équivalant à environ 5,1 millions d'euros bruts. Pendant ce temps un sans-emploi a droit (on ne peut parler de "gagner"!) a une indemnité de chômage de 900 € brut par mois la première année (650 € brut par moi la deuxième année) et le salaire minimum garanti s'élève à 1 210 € brut par mois.
Mais à part cela, je trouve ce qualificatif du MR tout simplement outrageant, insultant et blessant pour toutes les personnes et mouvements politiques et associatifs tel que CPAS, "Lire et écrire", Forem, ALE etc. qui travaillent tous les jours à l'émancipation et l'intégration des personnes fragilisées et dépourvues de ressources.

"Les peace en (sic) love très colorés"
Le but de "Peace and Love" est de sensibiliser le monde aux vraies valeurs fondamentales humaines dans toutes les cultures du monde. Défendre ce courant socio-philosophique voire, en faire partie, n'est donc ni une insulte et encore moins digne d'un regard satirique comme exprimé dans ton commentaire. Je le prends volontiers comme un compliment et une félicitation. Merci.

"tout le monde est beau, tout le monde il est gentil"
Malheureusement non ! L'Irak, le Darfour, la Birmanie etc. ainsi que, plus près de chez nous, l'occupation des églises par des sans-papier, l'enferment des enfants et de familles qui n'ont rien à se reprocher, dans des prisons tel que le centre fermé de Vottem ou 127bis, le sans-abri qui fait tous les jours les poubelles devant mon école (et je pourrais continuer la liste) font partie de ces situations qui sont tout simplement inacceptables dans notre société. Ce qui nous oblige effectivement d'avoir les pieds sur terre au lieu de "s'envoyer en l'air" avec de grosses bagnoles ou autres gadgets inutiles !

Si tu as pu traverser La Manche il y avait 19 000 à pied, c'est que tu crois effectivement les experts du Vatican qui essaye de nous faire croire que Jésus marchait sur l'eau. Car d'après "La Genèse des continents et des océans" (Alfred Wegener), cette séparation date d'il y a plus ou moins 60 000 000 années. Mais bon, c'est comme le réchauffement climatique : il s'agit juste d'une question de quelques millions d'années !
En ce qui concerne la peine de mort (ce n'est pas Julien Guillotin, mais bien Joseph Ignace Guillotin!) il n'y a aujourd'hui plus que les partis d'extrême droite (et quelques disciples comme George W. Bush) qui défendent la peine de mort. Chez nous, le 13 juin 1996 les députés votèrent l’abolition à une large majorité des voix (120 oui contre 13 non). Il n’y a eu que deux partis s’y opposant. Devine lesquels …

En ce qui concerne ta conclusion et l'allusion aux enfants disparus, je la trouve tellement abjecte qu'elle se passe de tout commentaire supplémentaire !
Bonne journée et bonne réflexion.

Écrit par : Herbert Meyer | 19/05/2007

BRAVO pour ce commentaire Cela valait la peine d'être dit.

Écrit par : D.S. La Minerie | 19/05/2007

BRAVO Mr. Meyer pour ce commentaire Cela valait la peine d'être dit.

Écrit par : D.S. La Minerie | 19/05/2007

BRAVO Mr. Meyer pour ce commentaire Cela valait la peine d'être dit.

Écrit par : D.S. La Minerie | 19/05/2007

Les commentaires sont fermés.