08/03/2007

Conseil communal du 27/02/07 Thimister-Clermont

Programme de politique générale 2007-2012 de la majorité EIC (CDH-MR)

Commentaire du groupe ECOLO

 

 

participation citoyenne 2

Permettez-nous de vous exprimer notre profonde déception par rapport au programme de politique générale 2007-2012. Non pas que nous ne sommes pas d’accord avec ce qui s’y trouve mais parce que nous ne trouvons pas ce que nous souhaitons.

 

Alors que presque tout le monde s’accorde à dire que le temps est compté pour prendre des décisions marquantes et courageuses. Alors que les responsables politiques de vos propres partis viennent de crier haut et fort l’urgence de décider et de se fixer des objectifs précis en matière de développement durable, vous garder une ligne inamovible calquée sur votre programme électoral, d’ailleurs peu différent d’il y a six ans.

 

Mais restons objectifs, nous ne voulons pas être de mauvaise foi, vous êtes élus sur base de ce programme par une grande majorité de la population. Pourtant, nous regrettons que l’on ne trouve rien de neuf dans les circonstances actuelles.

 

Dans votre déclaration, les verbes les plus utilisés sont « poursuivre, maintenir, intensifier, continuer, renforcer, accentuer, assurer, étudier, encourager, soutenir, améliorer, amplifier... »

Cette vague motivation, on ne sait si c’est la prudence des sioux ou la volonté de contenter un peu tout le monde.

 

Developpement_durable4

Il manque à nos yeux une vision globale dans une perspective de développement durable qui devrait servir de catalyseur de toutes les politiques menées. Cette dynamique de développement durable doit se réaliser avec la participation de tous les acteurs. C’est la raison pour laquelle nous estimons que la participation citoyenne devrait être au centre des politiques menées :

  • Il n’y a pas de trace d’une quelconque ouverture du bulletin communal à la minorité représentant pourtant plus de 20% des citoyens.
  • Le projet d’interpellation du CC par le citoyen  a disparu alors qu’il était présent 6ans plus tôt.
  • Vous parler d’améliorer le site internet communal alors que vous fermez celui de l’EIC.
  • Comme il y a 6 ans, vous voulez renforcer le rôle des commissions consultatives mais dans la réalité, si on prend l’année 2006 :
    • La commission de la jeunesse s’est réunie 1 seule fois
    • Celle des travaux 0 fois,
    • Celle des sports 0 fois, de l’enseignement 0 fois,
    • Celle de l’emploi, économie et tourisme 0 fois
    • Ces 4 dernières représentent pourtant 130 lignes sur les 165 de votre texte de déclaration de politique générale.

Même les 10 réunions minimum  du CC n’ont pas été tenues ; il y en eu 9 !

 

participation citoyenne

Il y a quelques mois, lors de la rencontre avec les responsables du monde associatif du réseau « ça passe par ma commune », nous avons entendu de bonnes intentions et pourtant :

- Pas de trace du projet vêtements propres.

- Pas de trace d’un choix de consommation équitable et éthique ni aux CPAS ni dans les écoles.

- Pas d’indices de projet de fontaine d’eau ni de concertation avec les enseignants et associations de parents.

- Pour le fauchage tardif, vous avez dit : «on y arrivera » mais toujours rien au programme.

- Pas de projet non plus en partenariat avec l’économie sociale, vous étiez prêts, pourtant, à reprendre le dialogue avec R-cycl.

- Pas d’engagement ni de projet d’un éco-conseiller en collaboration avec d’autres communes

- Concernant les placements éthiques vous étiez prêts… à la réflexion.

 

C’est bien la réflexion mais le temps n’est il pas maintenant à l’action. Il y a 25 ans que ECOLO crie gare aux conséquences de la politique à court terme, du manque de vision globale, où allons-nous ? Dans le troublant et sérieux documentaire d’Al Gore « La vérité qui dérange » qui vient d’ailleurs de décrocher un Oscar, je pense à l’histoire de la grenouille, si vous ne la connaissez pas, je vous suggère d’aller voir le film.

 

Et la coopération Nord-sud, la volonté de notre échevin pour créer une commission a-t-elle fondu comme les glaciers alpins ou est-elle sacrifiée sur l’autel politique des rapports de force à l'intérieur du groupe EIC ?

 

Où sont les dispositions à prendre dans le domaine du maintien de la biodiversité ? La commune est l’institution publique la plus proche du terrain et nous avons par notre spécificité un rôle important à jouer en information et prévention notamment.

 

Certes, il y a quelques avancées en matière de politique énergétique comme l’audit sur le zoning, le projet des primes à l’isolation, mais c’est insuffisant et rien n’est chiffré. Il faut se donner des objectifs plus précis sur l’utilisation des énergies renouvelables, sur les normes énergétiques des nouvelles constructions ou rénovations, sur l’encouragement des réalisations de maisons à basse consommation d’énergie.

 

Vous avez raison de dire que nous, mandataires ECOLO, nous n’avons pas le monopole de l’écologie politique et que vous ne nous avez pas attendus pour y penser. C’est très bien, mais en lisant votre programme de politique générale, nous nous sommes rendus compte, une fois de plus, qu’entre y penser, encourager ou soutenir… et agir efficacement pour l’avenir de notre planète et les générations futures, il y a toujours un fossé qu’il vous est bien difficile de franchir.

 

Agir Local Penser Global
"Agir Local, Penser Global"

Je vous remercie pour votre attention

Roger Baguette, conseiller communal

 

20:32 Écrit par ECOLO Thimister-Clermont dans Actualité communale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.