15/01/2009

Budget communal 2009

Pourquoi le groupe ECOLO a-t-il voté contre le budget 2009 présenté par la majorité CDH-MR ?

 maison communale

Il y a un an le budget 2008 de notre commune fut voté à l'unanimité.  Effectivement, le groupe ECOLO avait mis beaucoup d'espoir dans la réalisation de ce budget et pour ce faire toute sa confiance dans la gestion et la volonté réelle de réaliser ces projets annoncés par la majorité EIC.

Un an plus tard, que reste-t'il de cet espoir et de la confiance accordés, disons-le, un peu naïvement, à la majorité ?

Sûrement beaucoup de désillusions et de déceptions.  Au fait, nous déchantons sur toute la ligne par rapport à nos propositions de l'année précédente et après coup, ce budget 2008 s'avère avoir été de la poudre aux yeux.

Néanmoins, cette année encore, nous avons voulu rester constructifs.  Mais force est de constater qu'il suffit que des propositions émanent du groupe ECOLO pour qu'elles soient balayées aussi tôt par la majorité et le bourgmestre, grand argentier de surcroît, en particulier.

Pourquoi avons-nous voté le budget 2008 et pourquoi sommes-nous très déçus de ce qu'on a fait avec notre approbation ?

Au niveau du budget ordinaire, nous nous félicitions du budget réservé à :

clermont hôtel de ville
 

1.   La politique de promotion et de propagande touristique, un domaine qui a été le parent pauvre pendant de nombreuses années.  Pourtant tous les économistes sont d'accord aujourd'hui qu'il s'agit là d'un créneau d'avenir surtout dans le domaine du tourisme doux comme les gîtes à la ferme, les tables d'hôtes et la valorisation du patrimoine culturel, architectural et naturel.  

Malgré ce constat évident nous constatons une diminution de plus de 30% pour ce poste dans le budget 2009 !

Notre amendement de revenir au moins au chiffres de l'année antérieur fut rejeté (impact budgétaire : 3.500 euros !)

 fête de la musique

2.   Nous avions aussi félicité l'échevin de la culture pour sa politique proactive dans les domaines culturels et artistiques, tel que expositions, concerts, fête de la musique etc. 

Ici aussi les montants réservés non seulement n'ont pas été indexés mais ont même diminué de plus de 15% alors que tous les musiciens (Fête de la Musique…) et artistes (Parcours Artistes au Thiers des Oies…) sont déjà obligés de se produire gratuitement pour la seule gloire de la notoriété communale !  Il s'agit là d'un exemple type de rationalisation à mauvais escient et surtout tellement dévalorisante pour les différents acteurs artistiques.  ECOLO n'accepte plus que les artistes, même locaux, ne reçoivent pas un peu de reconnaissance des autorités communales en leur accordant au moins un minimum d'indemnités et un remboursement de frais généraux et de déplacements.  Les membres du collège ne s'octroient-ils pas eux-mêmes des frais de déplacement et de téléphone (4.250 euros par an sans aucune preuve de frais réels!) malgré leur rémunération et leurs salaires non négligeables.

Notre amendement de revenir ici aussi au montants de 2008 avec un coût de 1.600 euros fut rejeté sans argumentation objective aucune.

3.   Parallèlement, le saupoudrage des subsides pour les associations culturelles et sportives continue de plus belle : 130 euros par ci, 130 euros par là.

Mais en vérité et en chiffres absolus ces subsides sont en diminution de plus de 20% par le simple fait qu'ils n'ont pas été indexés depuis plus de 10 ans, à part une minuscule adaptation lors du passage à l'euro en 2002.  Depuis, plus rien, alors que l'augmentation de l'indice du coût de la vie et de la consommation (index) a augmenté depuis 1999 de plus de 20% (Test-Achats). Ceci veut dire en clair que toutes les associations reçoivent aujourd'hui en chiffres absolus 20% de subsides en moins qu'il y a dix ans.


subsides centre culturel

En outre, on nous avait enfin promis l'année passée une étude sérieuse sur la question des critères objectifs de l'attribution de ces mêmes subsides.

Il y a un an, nous avions proposé de charger les différentes commissions communales concernées (c.à.d. surtout celle de la vie associative et la commission des sports) de discuter de ces critères et de soumettre une proposition concrète au conseil communal.

saucissonnage subsides
 

Malheureusement  nous constatons aujourd'hui que ce point ne fut jamais mis à l'ordre du jour par les présidents des commissions ad hoc ni par les échevins responsables.

4.   Il y a un an, nous avions aussi salué l'engagement d'un conseiller "énergie" que nous avions proposé en vain pendant plusieurs années.  Aujourd'hui et en vue du budget qui nous est présenté, nous devons constater que, à part des frais de déplacement et des fournitures administratives et techniques, le conseiller énergie ne dispose d'aucun budget de fonctionnement qui lui permettrait de prendre des initiatives intéressantes en la matière. 

audit énergétique
 

L'audit énergétique pour le bâtiment à la Croix Henri Jacques est resté malheureusement aussi une étoile filante éphémère alors que nous avions exprimé notre espoir que ces audits soient bientôt appliqués à d'autres bâtiments communaux qui en nécessitent.  Encore une occasion ratée pour la commune de montrer le bon exemple aux citoyens.

Nous avions proposé un amendement d'un coût de 1.500 euros comportant 1.000 euros de budget de fonctionnement pour le conseiller en énergie et 5.000 euros (avec 4.500 euros de subsides) pour un audit énergétique. REJETE !!!

 

 prévention de déchets3

5.   Nous avions aussi salué un budget enfin digne de ce nom concernant des actions en prévention et tri des déchets, en exprimant notre espoir que ce même budget serait suivi d'actions concrètes sur le terrain.  Ici aussi nous devons déchanter.  Nous ne savons pas si c'est le changement d'échevins ou d'attributions d'échevinats qui a fait que sur le terrain nous n'avons (a)perçu aucune action concrète de prévention. 

prévention de déchets

Notre proposition concernant la nouvelle taxation des déchets, basée un maximum sur le principe du pollueur-payeur, n'a d'ailleurs pas été acceptée par la majorité.  Pour certains membres du collège il est visiblement très difficile de reconnaître que d'autres peuvent être aussi qualifiés en la matière et que, pour paraphraser le mayeur, "personne n'a le monopole de la compétence absolue".

 prévention de déchets2

6.   Il en va de même de la prime à la construction et à l'acquisition qui, malgré nos multiples propositions intéressantes et retenues par d'autres communes, notamment de coupler cette prime à la valeur "K" càd au coefficient d'isolation et énergétique du bâtiment, reste toujours inaccessible pour la majorité des candidats bâtisseurs.  Par contre, nous nous réjouissons de l'augmentation du budget pour les primes à l'isolation même si nous trouvons qu'avec une politique proactive et plus ambitieuse en cette matière il y a mieux à faire et qu'en ce moment là les 5.000 euros seraient largement insuffisants.

 prime à la construction

7.   Idem pour ce qui concerne les primes pour les citernes à eau de pluie.  Ceux qui ont eu la chance d'avoir participé à la conférence de Ricardo Petrella il y a quelques mois à Thimister, comprendront mieux pourquoi nous demandons depuis des années de rendre cet équipement obligatoire pour toute nouvelle construction qu'elle soit privée, industrielle, agricole ou publique.  La diminution de 15% du budget à ce poste montre d'ailleurs en suffisance le déficit de la politique pour un développement durable.  

citernes d'eau de pluie3 citernes d'eau de pluie2 citernes d'eau de pluie

Et notre proposition d'installation de fontaines d'eau potable dans les écoles communales n'a toujours pas trouvé d'accueil favorable pour des raisons obscures d'hygiène et de propreté publique.

fontaine d'eau publique2 fontaine d'eau publique3 fontaine d'eau publique

COUT des 5 AMENDEMENTS : 3.500 + 1.600 + 1.500 = 6.600 EUROS !

TOUS REJETES en bloc par la majorité EIC !

En ce qui concerne le budget extraordinaire :

 thiers des oies

1.   Nous regrettons qu'aucune somme n'ait été retenue au budget extraordinaire pour permettre le financement de l'achat de différents terrains au "Thiers des Oies".  Le comité du "Thiers des Oies" est non seulement un des comités les plus actifs de la commune dans le domaine du développement durable et de la conservation de la biodiversité, mais il fêtera aussi en 2009 son 20ème anniversaire et pour cette raison un petit geste des autorités communales aurait été le bienvenu !

thiers des oies2

Notre demande d'inscription au poste 129 "Patrimoine privé" des sommes nécessaires pour l'achat des deux terrains n'a pas été acceptée même s'il y a eu une promesse orale de la part de l'échevin supposant un accord du collège sur le principe même de l'achat.

2.   Même si les données démographiques ont changé, force est de constater que le projet d'agrandissement de l'école primaire rue Cavalier Fonck est toujours à l'état d'étude (!) depuis plus de 20 ans


école primaire cavalier fonck

Ne parlons même pas d'un dossier ficelé prêt à être envoyé au Fonds des Bâtiments scolaires pour l'obtention de subsides, sachant que ces dossiers prennent entre 7 et 10 ans avant d'être acceptés ou refusés.  Depuis le début de cette saga ubuesque, plusieurs générations de petites têtes blondes ont usé leurs fonds de culotte dans des modules préfabriqués pour manger dans des conditions inadaptées et indignes d'une école du 21ème siècle.  

 patro ouvre les yeux

3.   Sans oublier la centaine de jeunes du Patro "Ouvre les Yeux" qui doivent se contenter de 30m² de local dans un autre module préfabriqué.  En même temps on a investi des dizaines de milliers d'euros pour un parking pour favoriser et encourager les déplacements en voiture sans parler de ce fameux Rond Point qui aura coûté plus de 170 000 euros, somme qui à elle seule correspond à 7 fois la somme budgétée pour l'extension de l'école.  En clair, plus de 300.000 euros pour le parking et le rond-point et pas un seul euro pour les infrastructures d'accueil pour nos enfants et nos jeunes.

 patro ouvre les yeux2

4.   Depuis 2007 se trouvent aussi de manière récurrente au budget extraordinaire 10.000 euros pour une étude d'extensions de l'école de La Minerie.  Ici aussi il y a urgence !  En effet, il s'agit d'un manque flagrant de places pour les élèves et les enseignants, alors que les lotissements encore possibles dans ce village montrent à suffisance que la population scolaire va continuer à augmenter dans les années à venir.  Nous ne nions pas que certains travaux, urgents et nécessaires, ont été entrepris notamment au niveau d'une amélioration évidente des cours de récréation et des préaux.  Mais pour les classes-mêmes, depuis qu'on en parle dans les budgets successifs, les études, pourtant annoncées depuis 10 ans et pour lesquelles de l'argent a été prévu, n'ont même pas encore débuté.

 clermont église

5.   Nous pourrions nous répéter aussi concernant l'aménagement du site classé de l'église de Clermont.  La rénovation urgentissime de ce patrimoine inestimable et de surcroît classé, demande un engagement politique constant, sans négliger ses aspects financiers importants et grandissants d'année en année.  Par conséquent les sommes retenues sont largement dans le budget actuel insuffisantes.  Nous avons peur qu'un jour il ne soit trop tard et que certains dégâts soient irréversibles.  Ici aussi nous demandons enfin des actes.

église de clermont2 église de clermont3 église de clermont4


6.   Concernant le Hall omnisport : il devient presque gênant d'en parler en public tellement ce dossier est devenu surréaliste.  Pendant que d'autres communes ont avancé ou avancent à grands pas, telles que Herve, Aubel, Soumagne et maintenant Waimes, Malmedy, Jalhay (pour ne citer que celles-là), Thimister-Clermont, après avoir imité pendant des décennies les pas de la procession d'Echternach, après avoir fait du sur place pendant toute une législature, avance aujourd'hui en reculant.  C'est devenu une mauvaise parodie d'un des meilleurs vaudevilles des dernières années qui a toutes ses chances d'obtenir la Palme d'Or du Festival du Rire de Rochefort.  Il était déjà au Budget communal quand les vétérans d'aujourd'hui jouaient encore en Diablotins!

ici : hall de sport et ailleurs : hall de sport2

La gestion de ce dossier (si on peut appeler cela "gestion" !) montre l'incapacité mais aussi le machiavélisme de la majorité EIC.  Pour le groupe ECOLO il serait plus judicieux de recommencer ce dossier à zéro, y compris la discussion sur l'opportunité de la construction elle-même, mais surtout au niveau de son emplacement sur les terrains des équipes "Diablotins" de l'Espoir Minerois, de sa taille et de son financement.  Encore serait-il intéressant de savoir à combien s'élèvent les frais de géomètre, d'architectes etc. des nombreux projets abandonnés ?

En conclusion, ce budget extraordinaire d'investissement ressemble de plus en plus à une vitrine des Fêtes de fin d'année où l'on se rend très vite compte, une fois entré dans le magasin, qu'il n'y a pas plus grand-chose à acheter, même en Solde. 

Autrement dit un budget de façade et poudre aux yeux où, sur les 1.432.000 euros d'investissements prévus, il ne reste plus que 1.000.000 d'euros, càd tout juste 70%, si on retire tous les articles "fantômes" récurrents que nous venons d'énoncer.

 

11:44 Écrit par ECOLO Thimister-Clermont dans Actualité communale | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

10/05/2008

Première victoire mais le combat continue... !

08.05.10.LeJourLeCourrier50

13:18 Écrit par ECOLO Thimister-Clermont dans Actualité communale | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook |

31/03/2008

Achat groupé de panneaux photovoltaïques

Groupement d'achat de panneaux solaires photovoltaïques

solaire2

A ce jour nous sommes déjà plus de 30 familles à nous regrouper pour produire notre propre énergie c.à.d. de l'électricité verte à l'aide de panneaux photovoltaïques.

solaire1

Vous êtes intéressés par cet achat groupé ?

Contactez-nous :

Groupe ECOLO Thimister-Clermont

c/o Herbert MEYER

Elseroux, 53

4890 Thimister

meyerherbert@yahoo.fr / ecolo_thimister_clermont@yahoo.fr

Tél./Fax : 087/44.54.27 (Mobile :  0497/93.55.32)

 

13:39 Écrit par ECOLO Thimister-Clermont dans Actualité communale | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

13/02/2008

SONDAGE : RBC Verviers-Pepinster

20:46 Écrit par ECOLO Thimister-Clermont dans Actualité communale | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

RBC Verviers-Pepinster

blue_devils
 

Le Royal Basket Club Verviers-Pepinster est le plus vieux club de Division 1 (1985).  Le maintien du club en Division 1 nationale assure sa notoriété et sa visibilité. Le club occupe fin janvier 2008 la 6ème place au classement général.  La popularité du club et son classement lui assurent un public fidèle et enthousiaste.

Aujourd’hui le club compte 23 équipes rassemblant plus de 300 joueurs affiliés.

Pour conserver sa licence sportive (indispensable à la poursuite des activités), le club doit rembourser dans les plus brefs délais les créanciers publics (TVA, précompte professionnel, ONSS) et la majeure partie de sa dette commerciale ainsi que reconstituer rapidement un volant de trésorerie.  Pour assurer ces objectifs une somme globale de 1.250.000 euros est absolument nécessaire.

La solution proposée par l’intercommunale « AQUALIS » consiste en une intervention des communes, membres d’Aqualis, sous forme de participation au capital de la SA « FASTBREAK » (bras commercial privé de Verviers-Pepinster) qui s’occupe notamment de la gestion des espaces VIP.

D’après la proposition d’Aqualis, les 16 communes affiliées à l’intercommunale devraient s’engager à souscrire des parts (E) à raison de 0,4980 €/habitant et cela pendant 5 ans.

Pour notre commune de Thimister-Clermont cette souscription s’élèverait à 0,4980 € X 5.331 habitants X 5 ans = 2.654,88 (2700) € X 5 = 13.500 EUROS.

Lors de la prochaine réunion du conseil communal de Thimister-Clermont, les élu-e-s de notre commune prendront une décision à la participation ou non à ce montage financier. Avant toute décision, et en vue de cet engagement financier communal non négligeable, le groupe ECOLO a décidé de consulter les habitants de la commune afin de prendre en compte leur avis.

Sur simple demande, nous tenons un dossier complet à la disposition de tout citoyen intéressé.

site officiel duRBC Verviers-Pepinster : http://www.rbcverviers-pepinster.be

17:55 Écrit par ECOLO Thimister-Clermont dans Actualité communale | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

29/10/2007

compte rendu des conseils communaux

Les conseillers communaux ECOLO ne font pas partie du troupeau des moutons de Panurge...

moutons de panurge

Vous trouverez le compte-rendu des derniers conseils communaux à l'adresse suivante :

http://thimister-clermont-ecolo1.skynetblogs.be/

democrate

20:33 Écrit par ECOLO Thimister-Clermont dans Actualité communale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

La biodiversité en péril à Thimister-Clermont

DECHARGE AU "VAL DE LA BERWINNE"

07.07.09.valdeberwinne2.réduit

(suite et pas fin...)

Pendant que les responsables communaux présentent fièrement des folders à la maison communale concernant la "Stratégie nationale de la Belgique pour la Biodiversité" et la "Biodiversité en péril - que pouvons nous (les citoyens) faire?", cette même biodiversité est gravement menacée au site du Val de la Berwinne où nous avons dénoncé une grave pollution depuis plus de ... 6 mois.

amiante3

Pendant que le Ministre CDH de l'environnement B. Lutgen présente lui-aussi, fièrement, un arrêté "déchets ménagers" à la presse, obligeant les communes à mettre tout en oeuvre pour que le citoyen ne se débarasse pas n'importe comment de ses crasses et surtout de l'amiante-ciment, nos responsables communaux de l'environnement, de l'urbanisme, des déchets etc. n'ont toujours pas réussi à faire enlever par le propriétaire les déchets contenant de l'amiante et de l'asbeste sur ce site. Ceux-ci et une multitude d'autres déchets dangereux se trouvent depuis plus de 6 mois dans ce dépôt "clandestin", enfouis sous terre ou sous eaux sans que la commune ne réagisse avec l'autorité et la fermeté requise et absolument nécessaire.

aminate4
 

Pire ! Nos interventions régulières à ce sujet aux conseils communaux provoquent des rires, fourires et autres rémarques désobligeantes de la part de certain-e-s élu-e-s de la majorité. C'est SCANDALEUX! De qui a-t-on peur ? Veut-on protéger quelqu'un ? Avec le népotisme ambiant de ces derniers mois on a au moins le droit de se poser la question!

17:47 Écrit par ECOLO Thimister-Clermont dans Actualité communale | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

"Ca passe par ma commune" BILAN

"Ca passe par ma commune"

campagne_capasseparmoi

UN AN APRES... et alors... ?

Rappelez-vous, c'était il y a plus ou moins un an; déjà!  Les candidats des deux listes présentes aux élections communales (EIC - ECOLO) ont été interpellés par une partie du monde associatif du Plateau de Herve : Oxfam-Magasin du Monde-Herve, Li Cramignon, Les Amis de la Terre, l'ACRF, Forum social du Pays de Herve, ERAD.

Sept sujets ont été soumis à l'appréciation des candidats des 2 listes :

- choisir une consommation équitable ou éthique

- choisir une consommation bio ou écologique

- soutenir une économie sociale et solidaire

- développer une coopération Nord-Sud

- respecter un environnement local

- s'engager pour la planète

- la démocratie participative

Les réponses, propositions et engagements concrets des deux listes ont été très divers. A côté de l'enthousiasme de nos candidats, les responsables de l'EIC ont été "polis",mais très peu concrets sur leurs intentions.

Un an après, les actions concrètes de la majorité figurent aux abonnées absentes et les réalisations sont très loin des quelques promesses d'avant scrutin !

promesses électorales

Loin de baisser les bras, le groupe ECOLO, devant l'inertie des élus du CDH et du MR, a soumis plusieurs propositions concrètes à la décision du conseil communal. Nous n'avons pas cessé de rappeler à nos responsables communaux qu'un développement durable, équitable et solidaire, se réalise aussi au niveau local. Le groupe ECOLO restera motivé et mobilisé !

17:16 Écrit par ECOLO Thimister-Clermont dans Actualité communale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/10/2007

Conseil communal de ce jeudi 11 ocotbre 2007

Vous pouvez lire nos propositions de motions communales concernant la situation en Birmanie dans les menus "Pages complémentaires de notre site" - "Conseils communaux" dans la colonne de gauche ou en cliquant sur le lien suivant :

http://thimister-clermont-ecolo1.skynetblogs.be/

13:41 Écrit par ECOLO Thimister-Clermont dans Actualité communale | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

19/09/2007

CCATM : despotisme et népotisme... !

La nouvelle CCATM (Commission Communale de l'Aménagement du Territoire et de la Mobilité), territoire de chasse réservé au CDH local.

 

ou

 

Comment le CDH met la main mise sur la future CCATM par despotisme* et népotisme* et cela avec l'aide et le soutien du MR.

 égalité

Les trois partis traditionnels (PS-CDH-MR) nous ont habitué depuis des décennies à des nominations et désignations politiques dans tous les domaines de la vie publique, que ce soit les administrations régionale, communautaire et/ou fédérale.  Le copinage politico-familial découvert dernièrement au Parlement wallon en est, s'il fallait, une preuve supplémentaire (voir notre article plus bas ou le site : http://michelbouffioux.skynetblogs.be/post/4034424/nouvelle-culture-politique-281206).

 

Pour la désignation des membres de la CCATM, que prévoit la loi?

  1. Le nombre de membres de la commission est de douze effectifs (pour chaque membre le conseil communal peut désigner un ou plusieurs suppléants).
  2. Les intérêts de mobilité doivent être présents au sein de la commission.
  3. Une répartition géographique équilibrée sur l'ensemble du territoire de la commune est exigée.
  4. Une représentativité des intérêts économiques, sociaux, patrimoniaux et environnementaux doit être assurée.
  5. Une représentation de la pyramide des âges spécifique à la commune est respectée.
  6. Si le conseil communal désigne un ou plusieurs suppléants, ceux-ci doivent alors représenter les mêmes intérêts que le membre effectif concerné.  (Circulaire ministérielle du 19/06/2007)

Il s'agit donc bien d'une commission composée de citoyens (à part le quart communal choisi parmi les élus du conseil communal) qui ont déposé une candidature soit motivée à titre individuel, soit dûment mandatée par une association.

Etrangement, nous trouvons dans la composition de la future CCATM de Thimister-Clermont, proposé au Ministre… CDH Antoine :

  • 6 membres du CDH
  • + le frère d'une conseillère communale CDH
  • + le fils d'une conseillère communale CDH
  • + le père d'une conseillère communale CDH
  • + le fils d'un membre du CDH 

Et, comme d'habitude, les autres élu-e-s de la majorité n'ont rien à dire !

silence
 

Notons qu'une élue du groupe ECOLO a renoncé à un mandat pour le céder à une personne à mobilité réduite afin que  les intérêts et problèmes de mobilité des personnes handicapées y soient représentés.

 

*Despotisme : Forme de gouvernement dans lequel tous les pouvoirs sont réunis dans les mains d'un seul (Petit Robert).

*Népotisme : Favoritisme d'une personne puissante à l'égard de ses parents, de ses amis (Petit Robert).

 

Il va de soi que le groupe ECOLO déposera un recours auprès de la tutelle (ministres compétents) de la Région wallonne.

despotisme

"Trois puissances gouvernent les hommes : le fer, l'or et l'opinion ; et quand le despotisme a lui-même détruit cette dernière, il ne tarde pas à perdre les deux autres."

(Chamfort: Extrait des Maximes et pensées, caractères et anecdotes)

16:44 Écrit par ECOLO Thimister-Clermont dans Actualité communale | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Conseil communal du 12.09.07 : Une guillotine subsidiée

Création d'un giratoire (rond-point)

rue Cavalier Fonck.

 danger de mort2

Nous pourrions nous répéter ici par rapport au projet commenté plus bas ("piste cyclable").

Malgré nos nombreuses remarques et propositions concrètes émises lors des différents conseils communaux, la majorité (CDH-MR) maintient le projet initial de création d'un rond-point en face de l'école primaire, rue Cavalier Fonck, sans aucun aménagement pour les usagers faibles se déplaçant en vélo en général, ni les écoliers "cyclistes en herbe" en particulier. 

Ce projet est catastrophique et effroyable pour la sécurité des enfants qui se rendent à vélo à l'école ou veulent rejoindre l'infrastructure "Sport de Rue" instaurée sur le parking de l'école.

 

Plan :


rpcavalier fonck1

Coût de ce projet : 152.112,81 € pour la sécurité… des voitures!

 

Le groupe ECOLO a proposé diverses solutions et aménagements qui améliorent sensiblement la sécurité des écoliers cyclistes et de tous les usagers de la petite reine.  Nous avons fait ces propositions après avoir consulté l'IBSR (Institut Belge de Sécurité Routière) et les associations qui défendent les intérêts des cyclistes au quotidien (Pro Vélo et GRACQ).  En tenir compte aurait engendré très peu de frais supplémentaires, comme vous pouvez le constatez sur les images ci-dessous :

solution A
RPsolution1a 

solution B

RPsolution2a

solution C (bandes sonores)

RPsolution3a

 

Les vies de nos enfants ont-elles un prix ? Pour certains responsables politiques de notre commune probablement que OUI ! Mais, il faut le dire, ce ne sont pas les mêmes qui se déplacent en vélo… !

 

Selon une étude du "Steunpunt Verkeersveiligheid", le nombre d'accidents impliquant des cyclistes augmente de 29% à la suite de l'aménagement d'un rond-point (giratoire), et jusqu'à 80% dans une agglomération.  Le nombre d'accidents avec des cyclistes faisant des victimes mortelles ou des blessés graves, a quant à lui augmenté de 50% après l'aménagement d'un rond-point, constate cette même étude (entre 1994 et 2000).

 

Ainsi nos propositions sont balayées d'un revers de main par l'échevin des travaux et le "grand argentier communal"; ce dernier est aussi responsable de la …mobilité! 

Et comme les autres élu–e-s de la majorité n'ont pas l'air d'avoir réfléchi à la question, ils appuient, de leur obéissance coutumière, la position du Grand Manitou.  Nous en avons l'habitude : il suffit qu'une proposition constructive émane de la minorité ECOLO pour qu'elle soit aussi vite ignorée, voire ridiculisée par les élus CDH et MR. 

152.122 € pour la sécurité des bagnoles contre 0 € pour celle des cyclistes. La priorité de ces deux partis est donc claire : TOUT à la voiture !

guillotine


Ce futur "rond-point" est une vrai guillotine pour les amateurs de vélos en général (pensons aux nombreux cyclotouristes qui traversent notre commune chaque W-E) et pour nos enfants et adolescents en particulier. 

Le jour où la première petite tête blonde "roulera", Mesdames, Messieurs de la majorité, essayez de suivre son regard… !

danger de mort1

16:30 Écrit par ECOLO Thimister-Clermont dans Actualité communale | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Conseil communal 12.09.07 : pistes cyclables ?

Vous avez dit : "Pistes cyclables" ?

 Il existe à Thimister un Plan Communal de Mobilité (PCM).  La majorité CDH-MR ne tient compte ni de ses objectifs ni de ses conclusions, de même qu'une x-ème "Semaine de la Mobilité" (du 16 au 22 septembre) ne provoque auprès d'elle aucune réflexion de fond ni projet pratique.  Par contre, pour se donner bonne conscience en la matière, cette même majorité  décide lors du dernier Conseil communal de tracer des "Bandes cyclables suggérées" entre la Croix Henri Jacques et le carrefour rue des Pinsonniers – route d'Aubel:

 bcs
 Ce projet est une hérésie pour tout cycliste conscient des dangers émanant de ces bandes cyclables suggérées. Pourquoi ?
  1. La "bande cyclable suggérée" prévue (marquage  au moyen d'une succession de chevrons et de logos vélo) ne peut être marquée et signalée comme piste cyclable et fait donc partie intégrante de la chaussée.
  2. Elle n'a pas de statut juridique (avec les conséquences néfastes pour le partage des responsabilités en cas d'accident – protection de l'usager faible.
  3. Un point important à prendre en compte lors de la réalisation d'une bande cyclable suggérée est le régime de stationnement.  Une bande cyclable suggérée n'est évidemment d'aucune utilité si on peut y stationner.  Dans le projet de la majorité aucune disposition à ce sujet n'est envisagée.
  4. La "bande cyclable suggérée" donne une mauvaise impression de "sécurité" aux cyclistes, ce qui est très dangereux pour leur comportement dans le trafic.
  5. En cas de mauvais temps et surtout de pluie, ces bandes sont invisibles.  Cette invisibilité ainsi que la peinture appliquée – glissante? - rend son utilisation très dangereuse.
  6. La seule justification des bandes cyclables suggérées est d'assurer la poursuite où la liaison d'un itinéraire cycliste dans le cas où une piste cyclable n'est pas possible sur un tronçon ou dans une rue avec SUL (Sens unique limité).
  7. Les bandes cyclables suggérées sont surtout utilisées en milieu urbain. Elles ne sont donc pas du tout appropriée pour le tronçon choisi....

Une fois de plus, … qui devient coutume, cette décision est prise sans consultation aucune ! Les commissions communales consultatives concernées (tourisme, travaux, enseignement), la Commission consultative d'aménagement du territoire et de la mobilité (CCATM), les Associations de Parents, les Conseils de Participation et surtout les nombreux cyclistes de la commune sont bel et bien ignorés par la majorité. 

Ceci conforte une fois encore l'impression d'un pouvoir despotique et absolu.  Même Louis XIV s'entourait de conseillers de haut rang. Le bourgmestre de Thimister-Clermont et son échevin des travaux seraient-ils omni- (et seuls) compétents en la matière ? 

Et il est vrai qu'on les rencontre souvent à bicyclette !  

Cette soi-disant "piste cyclable" ferait rire tous les cyclistes avertis si ce projet ne les mettait pas en danger ! Osons espérer que ce même projet ne fera pas pleurer un jour leurs proches et amis… 

Mesdames, Messieurs de la majorité CDH-MR, enfourchez un peu plus souvent votre vélo et vous changerez vite d'avis, …avant qu'il soit trop tard.

16:14 Écrit par ECOLO Thimister-Clermont dans Actualité communale | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

11/09/2007

Re-Naissance

ECOLO accueille avec plaisir la (re-)naissance d'un site internet d'une des composantes politiques de la majorité càd. le groupe MR :(http://mric.skynetblogs.be). 

Effectivement, le site de l'EIC (http://eic.skynetblogs.be/) est en hibernation profonde depuis les élections communales.

11:55 Écrit par ECOLO Thimister-Clermont dans Actualité communale | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

17/07/2007

Grave pollution le long du sentier du Val de Berwinne

 

La Locale ECOLO de Thimister-Clermont a interpellé le collège communal à trois reprises (depuis le 3 mai) concernant une grave pollution le long du sentier du Val de Berwinne.

Situation géographique :

07.07.09.valdeberwinne.carte3

07.07.09.valdeberwinne.carte4

Nous regrettons que le dossier, pourtant transmis à la zone de police par le groupe ECOLO et le collège, ne soit pas suivi de près par ce dernier. 

Et pourtant, le respect des priorités des citoyens faisait partie du programme électoral de l'EIC où nous pouvons lire : "votre priorité : un environnement pour une meilleure qualité de vie... ce domaine mérite une attention soutenue et continuelle pour éviter des chancres." Belles paroles... !

A ce sujet, permettez-nous de citer Jacky MORAEL (extr. d'une interview dans le journal "Le Soir" du jeudi 19 juillet 2007 : "La classe politique n'a donc toujours pas intégré le fait que l'écologie est une option préventive en termes de santé, d'environnement et de finances aussi - la non-décision en matière d'écologie coûtera cher. Ils sont plusieurs guerres en retard. Il y a chez eux un défaut de compréhension sur l'urgence. Pour eux, l'environnement est un luxe, dont on peut s'occuper quand tout le reste a été fait. ECOLO, lui dit : l'avenir social, économique, passe aussi par des modifications de nos comportements au plan environnemental. Tout le monde a fait des ronds de jambe sur l'écologie avant le 10 juin (ndlr. 8 octobre), comme une figure imposée au patinage artistique. Maintenant, on s'en contrefiche !..."

De plus, des boues d'origines inconnues et douteuses y ont été versées sur site où plusieurs ruisseaux ont leur sources. (photos prise le 3 et 17 mai) :

07.05.03.valdeberwinne1.  07.05.03.valdeberwinne2.
 
D'autres détritus, ordures et déchets illégaux de toutes sortes, notamment des plaques contenant de l'asbeste et de l'amiante ont été versés sur ce site exceptionnel:
07.05.17.valdeberwinne2.
07.07.09.valdeberwinne.réduit
 
L'endroit contient plusieurs sources importantes. Les mares et les plans d'eau hébergent une flore et une faune très riches (plusieurs espèces d'oiseaux dont des rapaces, des canards sauvages et des hérons qui y nichent; des reptiles et des grenouilles ainsi qu'une multitude d'insectes et d'oiseaux complètent cette faune très rare et diversifiée). 
Une grande partie de ces déchets ont été versés dans un plan d'eau naturel et ont pollué l'eau et toute vie qui s'y trouve :
 

07.05.17.valdeberwinne1.
 
07.07.12.valdeberwinne5.
 
La commission de l'environnement, le Centre culturel, les associations de marche et l'échevinat du tourisme ont travaillé pendant des années à la valorisation et la réouverture des sentiers et chemins sur le territoire communal. Quel spectacle désolant pour les visiteurs et les touristes de notre belle commune qui empruntent ce sentier (qui est un des plus beaux), laissé malheureusement à l'abandon et devenu impraticable sur une partie de son tracé.  De plus, une indication "Propriété privée" à l'entrée (d'ailleurs cadenassée)  renvoie les promeneurs ne connaissant pas leur droit d'accès.
07.07.09.valdeberwinne.entrée.réduit.
 
07.07.05.valdeberwinne.échalier.

Nous demandons avec insistance au pouvoir communal de suivre ce dossier de plus près et surtout de mettre le propriétaire devant ses responsabilités.  Celui-ci a d'ailleurs (comme c'est souvent le cas) commencé à enterrer les déchets au lieu de les enlever comme le pouvoir communal et les services de polices devraient l'exiger.

07.07.12.valdeberwinne2.réduit
 
07.07.12.valdeberwinne4.réduit

09:59 Écrit par ECOLO Thimister-Clermont dans Actualité communale | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

28/06/2007

"C'est le propre de la censure violente d'accréditer les opinions qu'elle attaque." Voltaire

 
censure2

 

Lettre ouverte à Monsieur l'Echevin des Travaux

 

Voici la lettre ouverte que le groupe ECOLO désirait lire publiquement lors du dernier conseil communal de ce mardi 26 juin 2007.  Monsieur le Bourgmestre d'Oultremont s'est opposé à cette lecture en argumentant que seule la majorité a la permission de faire des communications dans les "Points divers". C'est donc par d'autres outils de communication que nous pouvons vous faire part de notre point de vue.

censure1
Monsieur le Président,

Madame, Messieurs les Echevins,

Mesdames, Messieurs les Conseillers,

 

Le 13 mars 2007 le groupe ECOLO a interpellé pour la première fois Monsieur l’échevin des travaux Demoulin par écrit concernant l’abattage et l’élagage d’arbres par les services communaux se trouvant sur des terrains soit communaux soit privés.

Malgré le ROI voté par notre honorable assemblée qui prévoit une réponse écrite dans le mois qui suit l’interpellation et suite à une nouvelle interpellation orale lors du conseil communal du 16 avril nous avons reçu une première réponse plus d'un mois après, stipulant que les bois coupés sont soit évacués par les entreprises adjudicataires du marché en cas de travaux effectués par des firmes privés soit broyés au dépôt communal en cas de travaux effectués par les ouvriers communaux.

Non satisfaits de cette réponse plus que partielle et contredisant en partie plusieurs témoignages émanant de citoyens, le groupe ECOLO a interpellé l’échevin responsable à nouveau par écrit le 26 avril. Dans la réponse, reçue une fois de plus plus d’un mois plus tard, l’échevin admet que des arbres ont été coupés sur un terrain privé par les ouvriers communaux sans demander l’avis et l’accord du propriétaire.  Il s’agissait notamment de frênes et de chênes dont la taille ne permettait pas un broyage au dépôt communal. 

Plusieurs questions à ce sujet n’ont toujours pas reçu de réponses de la part de l’échevin responsable à ce jour.

Par contre, plusieurs personnes nous ont affirmé que ces bois de chauffage sont partis chez des ouvriers communaux.  D’autres témoins nous ont affirmé que certains ouvriers s’approprient depuis des années ainsi gratuitement du bois de chauffage, issu de coupes sur des terrains communaux voire privés, d'après la devise du vieux proverbe (ardennais ?) :

"Quand les haches entrèrent dans la forêt, les arbres se dirent, le manche est des nôtres."

Ces mêmes bois seraient aussi acheminés dans les propriétés privées par les véhicules communaux et cela gratuitement.

Une note de service affiché au panneau d’affichage du dépôt communal des travaux il y a 3 semaines et interdisant dorénavant l’appropriation de ces bois par les ouvriers communaux va d’ailleurs dans le même sens.

Monsieur l’échevin, nous attendons impatiemment votre réponse écrite à notre troisième courrier à ce sujet envoyé le 29 mai.

S’il s’avère exact que ces pratiques sont courantes dans notre commune depuis plusieurs années, permettez-nous de vous dire que vous portez en ce moment une lourde responsabilité politique. Non seulement il s’agit ici d’appropriation d’un bien commun, voire privé, sans autorisation aucune, mais aussi, et c’est à nos yeux aussi grave, d’une injustice sociale criante :

Quid des ouvriers et de leurs familles qui se chauffent au mazout ou à l’électricité ?

Eux, n’ont-ils pas droit à une prime en nature ?

Nous ne vivons plus dans un système féodal où les seigneurs décident de l’attribution des terres d’après leur bon vouloir. Monsieur l’échevin, nous vivons dans un état de droit où tous les citoyens sont égaux devant la loi ! Nous tous ici présents, nous avons jurés un jour, et certains l’ont déjà fait plusieurs fois, obéissance à la Constitution et aux lois du peuple belge.

Monsieur l’échevin, ce sont ces pratiques illégales, arbitraires et injustes, couvertes par le pouvoir politique, qui poussent nos citoyens à s’éloigner de la chose « publique » et qui les poussent tout droit dans le poujadisme ambiant du style « tous pourris ».

Il n’y a pas si longtemps vous avez émis de vifs reproches à l'égard de notre chef de groupe dans cet hémicycle, d’ailleurs dépourvus de tout fondement et de toute preuve que nous vous avons d’ailleurs demandé de nous fournir et que, jusqu’à ce jour, nous n’avons toujours pas reçus.

Monsieur l’échevin, le groupe ECOLO ne fera pas un scandale de ces pratiques, datant d’une autre ère, mais sachez que, dorénavant, nous ne laisserons plus passer des agissements pareils d’autant plus qu’il ne s’agit pas ici d’une première : faut-il rappeler certains dossiers de remblai ou la coupe d’arbres sur la ligne 38.

Au début de la législature nous avions exprimé notre désir de travailler en tant que minorité dans un esprit constructif.  Nous avons vite dû déchanter suite à l’exclusion du groupe ECOLO de toutes les instances décisionnelles communales, excluant en même temps plus de 20% de la population de notre commune.

C’est pour ces raisons que toutes nos interventions sont dorénavant écrites et soumises à l’avis de notre service juridique et de nos membres.

Nous attendons les réactions écrites de la majorité dans d’autres dossiers, qu’ils soient urbanistiques, environnementaux ou autres avec impatience.

L'écrivain français Jacques Julliard a dit un jour : "Pour que la politique devienne quelque chose pour tous, il faut qu'elle cesse d'être tout pour quelques uns…" !

 

22:48 Écrit par ECOLO Thimister-Clermont dans Actualité communale | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

21/06/2007

 

Conseil communal du mardi 26 juin 2007

 

Séance publique :

 

1. Santé - C.H.P.L.T. - Emprunts pour les investissements 2007-2008 - Garantie solidaire - Correction;

2. Dommages de guerre - Orgues de l'église de La Minerie - Modifications du mode de passation du marché public et du cahier des charges du projet - Décision;

3. Logement - Note de politique générale pour la période 2007-2012 - Adoption;

4. Comité - Etoile Elsautoise - Demande d'un subside extraordinaire - Décision;

5. Voirie vicinale - Déclassement partiel des chemins n°s 6 et 41 à Crawhez - Vente de l'excédent des voiries -

Avis/Décision;

6. Finances - Compte 2006 du C.P.A.S. - Approbation;

 

Point mis à l’ordre du jour par le groupe ECOLO :

 

7. Ordonnance de police administrative portant réglementation de l’exploitation d’installations de radiocommunication mobile sur le territoire communal

 

Commentaires :

L’encadrement des rayonnements électromagnétiques des antennes de téléphonie mobile reste assuré par l’arrêté royal du 10 août 2005, entré en vigueur le 22 septembre 2005, qui fixe le norme pour les antennes émettant des ondes électromagnétiques entre 10MHz et 10MHz.

Néanmoins, le fait que les antennes GSM ne soient plus visées par la législation régionale laisse la possibilité à la commune désirant encadrer davantage l’implantation des antennes GSM situées sur son territoire, d’user de son pouvoir de police administrative générale.  L’adoption d’une telle ordonnance communale de police complètera les normes techniques établies par le Gouvernement fédéral pour autant cependant que ce soit justifié par des motifs de sécurité ou de santé publique.  Cette ordonnance de police administrative générale complète ainsi ce régime fédéral d’une procédure d’autorisation, accompagnée, en cas de non respect de l’obligation d’autorisation préalable, d’un mécanisme de sanctions pénales ou administratives.

gsm

 

Vous trouvez toutes les informations concernant le dossier des antennes relais GSM  à l'adresse suivante :

http://thimister-clermont-ecolo1.skynetblogs.be/

 

gsm2

8. Correspondance(s) - Communication(s)/Question(s) - Réponse(s);

  

Huis-clos :

1. Personnel communal

a) Modifications du cadre du personnel communal - Décision;

b) Modifications des statuts pécuniaire et administratif - Décisions;

c) Pécule de vacances 2007 - Modifications - Décision;

2. Intercommunale FINIMO - Désignation d'un candidat administrateur.

15:00 Écrit par ECOLO Thimister-Clermont dans Actualité communale | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

16/05/2007

 

Nicolas HULOT et Al GORE s'invitent au Conseil communal de ce lundi 21 mai à 20hrs à Thimister-Clermont

 

nicolas hulot1
 
al gore2
 

Grâce aux deux points supplémentaires mis à l'ordre du jour du Conseil communal de ce lundi par le groupe ECOLO, l'ombre de Nicolas HULOT et d'Al GORE planera au dessus de l'assemblée.

Le groupe ECOLO a effectivement demandé d'ajouter les points suivants à l'ordre du jour :

 

1. Vote d'une Motion : "Union locale pour le Climat"

 

2. Adoption du "Pacte écologique belge", initié par la Fondation Nicolas Hulot Belgique

 

POURQOI ?

 

Sauvegarder un climat vivable pour nous et les générations futures ? Le défi est aussi urgent qu'inédit, mais on peut le relever.

L'humanité est confrontée au XXIème siècle à l'un des défis les plus importants de son histoire.  Elle doit faire la paix avec la nature si elle ne veut pas que les conditions de la vie sur terre deviennent de plus en plus difficiles, voire impossibles, pour une partie croissante de ses habitants, ce qui amènerait directement à un renforcement des inégalités et de la violence et provoquerait des pertes irrémédiables pour la biodiversité.

La responsabilité humaine dans l'évolution inquiétante du climat de la planète a été clairement confirmée par les scientifiques du Groupe Intergouvernemental d'Experts Climatiques (GIEC), réunis à Paris le 3 février 2007.

Pour parvenir aux objectifs fixés par le GIEC, mais aussi par l'UE, nous devons entamer très rapidement une réduction massive de nos émissions sur le plan national, régional MAIS AUSSI local.  Un tel objectif implique une réorganisation en profondeur de notre économie, de nos modes de production comme de consommation.

Nous ne pouvons nous contenter de déclarations tapageuses préélectorales sans engagements chiffrés, sans mesures concrètes et sans évaluations régulières.

Il est possible, aussi à Thimister-Clermont, de nous adapter, collectivement, à cette nouvelle donne : celle   de l'urgence écologique.

 

urgence écologique

 

Vous pouvez découvrir les textes de la motion "Union locale pour le Climat" et du "Pacte écologique belge"  (ainsi que le signer) aux adresses suivantes :

 

http://thimister-clermont-ecolo2.skynetblogs.be/

 

http://www.pacte-ecologique.be/

aliance pour la planète

 

 

Autres points à l'ordre du jour :

 

1. Ordonnance de police prise par le Bourgmestre - Confirmation;

2. Distribution d'eau - Extension du réseau Chapelle des Anges - Souscription de parts - Décision;

3. Environnement - Convention de paysage du Pays de Herve - Adoption;

4. Emploi -Plan Communal pour l'Emploi - Reconduction en 2007 - Décision;

5. Sports - CTT Minerois - Octroi d'une subvention extraordinaire - Décision;

6. Zoning - Projet voirie (phase 14 - 1ère partie) - Accord de principe;

7. Enseignement - Emploi vacant année scolaire 2007/2008 - Confirmation;

8. Voirie vicinale

a) Acquisition d'une emprise lotissement Les Béolles - Décision;

b) Amélioration de diverses voiries agricoles (2ème phase) - Projet - Approbation;

9. Finances

a) Comptes fabriciens 2006 - Avis;

b) Compte communal 2006 - Arrêt;

c) Modifications budgétaires communales 2007 n°s 1 et 2 - Approbation;

10. Correspondance(s) - Communication(s)/Question(s) - Réponse(s);

 

Huis-clos :

1. Personnel enseignant - Ratification de la désignation d'un agent temporaire;

2. Intercommunale AQUALIS - Désignation d'un administrateur;

3. Société Wallonne des Eaux

a) Désignation d'un délégué à l'assemblée générale;

b) Désignation d'un délégué au Conseil d'Exploitation "Meuse Aval".

14:52 Écrit par ECOLO Thimister-Clermont dans Actualité communale | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

17/04/2007

Conseil communal de ce mardi 16/04/07

Revue de la presse

revue de la presse
LA MEUSE - VERVIERS (18 avril 2007)
 

Le maïeur = Louis XIV?

C’est en tout cas ce à quoi le compare le leader d’ECOLO

 
louis IX
(DR et FH/Montage P. Girgenti)
 

Didier d’Oultremont aurait-il des allures de despote? C’est l’idée que véhicule la minorité Ecolo, qui a plusieurs fois cherché à provoquer le maïeur en duel verbal au conseil communal, avant-hier soir.

Principale pierre d’achoppement lors de cette séance animée, où s’illustra Herbert Meyer (ECOLO): la demande d’annulation du vote du conseil communal du 27 février, par lequel la majorité disposant de 14 des 17 sièges au conseil s’était réservé la totalité des sièges au comité de concertation CPAS/Commune.

En principe, souligne l’élu vert, fort en verve depuis le début de cet an de grâce 2007, la concertation est soumise aux règles fixées dans un règlement d’ordre intérieur arrêté à chaque nouvelle mandature par le conseil communal et le CPAS. Lequel n’a pas été rédigé.

D’où la demande d’annulation et de relancement de la procédure, avec l’espoir d’une ouverture à l’opposition, qui n’a royalement eu droit à aucun membre dans la distinguée assemblée de concertation.

Sans cela, il y aurait demande d’annulation auprès de la tutelle, soit du gouvernement wallon, menace Herbert Meyer.

Et l’ECOLO d’exhumer un texte plaidant pour une telle ouverture qu’avait pondu en un temps où il était aussi dans la minorité, soit en 1993, le même Didier d’Oultremont.

Celui-ci objecte cependant qu’il n’y a aucune obligation à revoir un règlement d’ordre intérieur, d’ailleurs resté le même depuis 1993, malgré ses protestations d’alors.

Herbert Meyer rétorque: Dès le moment où vous occupez la chaise de Louis XIV vous optez pour le despotisme.  (ndlr : Etymologie : du grec despotês, maître. Le despotisme est la forme de gouvernement dans laquelle la souveraineté est exercée par une autorité unique (une seule personne ou un groupe restreint) qui dispose d'un pouvoir absolu.)

 

SOUVERAINEMENT AGACÉ

Le maïeur réplique, magnanime: je n’ai aucune leçon à recevoir de vous en matière de démocratie, d’autant que l’élu vert ne possède qu’une partie de l’information.

De plus, en 1993, le contexte était très différent: la minorité n’avait guère accès aux sources information, proteste celui que l’on compare au monarque qui disait: L’État, c’est moi.

Réponse du berger à la bergère: C’est dommage, mais vous n’aurez plus en face de vous une minorité, mais une opposition.

Lui en Roi Soleil ? Souverainement agacé, le maïeur répond que l’élu vert peut aller en recours si bon lui semble.

Pour le reste, il n’y eut guère de quoi embastiller un frondeur, si ce n’est quelques passes d’armes.

Comme celle relative à la quantité d’arbres qu’il a fallu abattre pour imprimer sur papier glacé le joli bulletin communal. Encore une intervention d’Herbert Meyer, qui s’offusque de ce que l’on n’avait pas utilisé de  papier recyclé pour la circonstance. Diantre, mais ce papier est 100 % recyclé, conteste l’échevine Aurore Kerff!

Ce dont se permettra de douter le conseiller ECOLO, qui voudrait en voir la preuve noir sur blanc, ou plutôt gris recyclé.

YVES BASTIN

 

"Le Jour – Le Courrier" (mercredi 18 avril)

 

La commune de Thimister-Clermont veut renforcer la sécurité des usagers des bus.  Neuf arrêts de bus vont bénéficier des crédits d'impulsion.

Ces crédits d'impulsion concernent les aménagements de divers accotements et notamment ceux vers les abris bus répartis dans la commune.  Ces aménagements sont au nombre de neuf répartis sur l'ensemble du territoire communal : Houlteau, rue Père Nicolas Hardy, chaussée Charlemagne, rue René Rutten, Croix Henri Jacques, route d'Aubel, Chapelle Saint-Joseph, Chapelle des Anges, Baudouinthier.

Il s'agit pour la majorité EIC, de sécuriser différents endroits stratégiques de la commune.  "Il n'y a pas de nouvel arrêt de bus, il s'agit d'arrêts de bus existant dont on sécurise le tronçon pour y accéder.  Il s'agit d'empierrement d'accotement avec un revêtement bitume liquide et pierraille.  On est toujours limité dans le choix car tout est une question de montant.  On pourrait les imaginer bétonnés ou en tarmac mais tout est fait pour diminuer le prix de revient et en même temps assurer la sécurité des personnes", commente l'échevin des Travaux Christian Demoulin.

Herbert MEYER : conseiller écolo de l'opposition

"Et Blockhouse ?

Je trouve dommage que les consultations populaires prévues n'ont pas eu lieu dans le cadre de ce plan.  De plus, en ce qui concerne l'aménagement des accotements, il est choquant que l'arrêt de bus de Blockhouse ne puisse bénéficier de cet aménagement.  Il existe un manque flagrant de sécurité à cet endroit-là.  C'est un des plus dangereux et des plus importants.  Lorsque les enfants rentrent de l'école, ils sont obligés de marcher sur la route.  C'est pour cela que nous préférons voter "non" sur ce point."

 

Travaux et circulation

Création d'un giratoire, rue Cavalier Fonck

 

Le plan triennal partiel 2007-2009 a relancé un nouveau débat au sujet de l'aménagement d'un giratoire rue cavalier Fonck.

Ce giratoire est prévu à proximité des écoles pour ralentir la vitesse des automobilistes et ainsi assurer la sécurité des écoliers.

Il avait déjà été prévu dans l'ancien plan triennal 2004-2006 mais n'avait pu être réalisé à temps.

Le groupe Ecolo sanctionnait ce point d'une abstention regrettant l'absence d'aménagement prévu pour les cyclistes.

Le montant des travaux s'élève à 152 112,81 euros.

 

Trafic perturbé au départ du rond point de Battice

A partir du 2 mai, des travaux programmés par le MET vont compliquer la circulation venant du rond point de Battice, à la sortie autoroutière.

"Un fameux capharnaüm", dixit le bourgmestre. "Des réunions sont prévues prochainement avec le MET pour trouver des solutions possibles de déviations." (Aurélie HONNAY)

 

RADIOLENE

 

Vous pouvez écouter le billet concernant le compte rendu du conseil communal de ce mardi 16/04/07 sur le site :

http://www.vivacite.be/podcasting/index.htm

(descendre au point 5 "Ecoutez les séquences" et choisir l'émission "Radiolene, le journal de 7H30 17/4/2007"

20:37 Écrit par ECOLO Thimister-Clermont dans Actualité communale | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

14/04/2007

conseil communal du 16 avril : point mis à l'ordre du jour par le groupe ECOLO

  • Annulation du vote du Conseil communal du 27 février 2007, désignant les délégués communaux pour le comité de concertation CPAS/commune

 

Commentaire :

 

La concertation entre le CPAS et la commune est définie dans la loi organique de 1976, article 26 §2.  Les conditions et modalités minimales de la concertation ont été fixées par l'arrêté royal du 21 janvier 1993.

Cet arrêté royal laisse cependant une grande place à l'autonomie locale, afin de pouvoir s'adapter aux réalités locales.

Sauf dispositions contraires fixées par le Gouvernement, la concertation susvisée est soumise aux règles fixées dans un règlement d'ordre intérieur arrêté à chaque nouvelle législature par le conseil communal et le conseil de l'aide sociale.

 

Vu l'absence de toute décision votée au Conseil du CPAS ainsi qu'au Conseil communal sur un règlement d'ordre intérieur pour la législature 2006-2012, le groupe ECOLO du Conseil communal demande l'annulation du vote intervenu en séance "Huis-clos" du conseil communal du 27 février 2007.

Nous demandons aussi la mise à l'ordre du jour d'un règlement d'ordre intérieur pour la législature 2006-2012,  déterminant et définissant les règles de concertation entre commune et CPAS : nombre de membres composant les délégations, quorum de présence, répartition du travail matériel relatif à la rédaction des procès-verbaux par les secrétaires etc. (dans le cadre de la loi organique de 1976 et de l'arrêté royal de 1993).

Pour ne pas perdre trop de temps nous proposons que le Collège communal soumette au Conseil communal lors de la session de ce lundi 16 avril 2007 un ROI basé sur le modèle proposé l'UVCW-Fédération des CPAS, qui nous a été transmis par Monsieur Ernotte.

Effectivement, ce n'est qu'après l'adaptation du ROI par les deux Conseils (CPAS et commune) qu'une désignation des délégués pourra avoir lieu. Cette désignation peut avoir lieu sans objection légale aucune en séance publique lors du prochain Conseil communal  sans être en opposition avec la Nouvelle Loi Communale (comme cela se pratique dans beaucoup d'autres communes).

 

Dans le cas contraire nous serons obligés de demander l'annulation auprès de la tutelle, càd au Gouvernement wallon.

21:01 Écrit par ECOLO Thimister-Clermont dans Actualité communale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Conseil communal du lundi 16 avril à 20h30

Séance publique :

 

1. Règlement complémentaire sur la police de la circulation routière - Arrêt;

 

2. C.C.A.T. - Renouvellement - Appel à candidatures;

 

3. Redevance communale - Contrôle de l'implantation des nouvelles constructions et extension - Décision;

 

4. Travaux

a) Crédits d'impulsion 2006 - Projet - Arrêt;

b) Plan triennal partiel 2007-2009 - Approbation;

 

5. Zoning - Aménagement de l'éclairage public de la nouvelle voirie d'accès au nouveau bassin d'orages -

Approbation;

 

6. Location

a) Cession d'emprise - Bail emphytéotique avec Intermosane (remplacement de cabines électriques) -

Approbation.

b) Convention bail avec le C.T.T. minerois - Décision;

 

7. Marchés publics

a) Marché de travaux de pose de chapes et carrelages dans deux classes à l'école Fonck - Mode de passation

et conditions du marché - Décision;

b) Travaux de réfection de diverses voiries - Enduisages - Mode de passation et conditions du marché -

Décision;

c) Aménagement d'une structure d'accueil au village de Clermont - Modification du mode de passation du

marché;

 

8. Finances

a) Financement des constructions de réseau de distribution électrique pour l'exercice 2005 - Garantie;

b) C.H.P.L.T. - Investissements 2007-2008 - Garantie;

 

9. Correspondance(s) - Communication(s)/Question(s) - Réponse(s);

 

Huis-clos :

 

1. Personnel enseignant

a) Ratifications de désignations d'agents temporaires;

b) Démission d'une institutrice maternelle

2. Intercommunales - Désignations des délégués aux assemblées générales

(AIDE/AQUALIS/ALG/CHPLT/FINIMO/INTRADEL/SPI+);

3. Centre Culturel Régional Verviétois - Désignation d'un délégué communal;

4. Agence Locale pour l'Emploi - Désignation des représentants communaux.

20:55 Écrit par ECOLO Thimister-Clermont dans Actualité communale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/03/2007

LIGNE 38

DEBOISEMENT DE LA LIGNE 38
 
07.01.06 ligne 38 blockhouse chemin des bois 2 compr
 
07.01.06 ligne 38 battice thimister 1 bis

D'après les dires de l'échevin des travaux, il s'agit ici d'un "entretien de la haie" !

D'autres parlent de "bois de chauffage bon-marché" et d'un "scandale écologique" !

10:51 Écrit par ECOLO Thimister-Clermont dans Actualité communale | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

13/03/2007

ACHAT GROUPE "ELECTRICITE VERTE"

Après le succès de notre première réunion d'information sur l'achat groupé d'électricité verte (et de gaz) de ce lundi 12 mars.
achat groupé électricité002

action

Vous êtes intéressés par un achat groupé d'électricité verte, alors venez nous rejoindre le
mercredi 21 mars à 20h à la Cave Saint Vincent du Cercle familial de Thimister
pour signer votre nouveau contrat.
N'oubliez pas de prendre avec vous votre dernière facture annuelle de l'ancien fournisseur et l'éventuel contrat qui vous lie à votre fournisseur actuel.
AVANTAGES : vous aurez une réduction de 20€ sur votre nouveau contrat et vous allez bénéficier du prix le plus bas de tous les fournisseurs d'électricité verte du moment.
électricité verte4

exemple :

(prix tirés du site de la région wallonne le 13/03/2007 pour Thimister-Clermont (www.cwape.be) )
tarif bi-horaire :
 
consommation : 3500 kWh de jour et 3000 kWh de nuit
PRIX total fixe pour un contrat d'un an TVAC :
Lampiris vert : 910 €
NUON vert : 975 €
ESSENT vert : 991 €
 
consommation : 4000 kWh de jour
PRIX total fixe pour un contrat d'un an TVAC :
Lampiris vert : 760 €
ESSENT vert : 823 €
NUON vert : 840 €
 
consommation : 2500 kWh de jour, 2000 kWh de nuit, 2000 kWh exclusive nuit (Tarif bi-horaire combiné au tarif exclusif nuit)
PRIX total fixe pour un contrat d'un an TVAC :
Lampiris vert : 925 €
NUON vert : 1 004 €
ESSENT vert : 1 067 €
électricité verte5

 

 

15:19 Écrit par ECOLO Thimister-Clermont dans Actualité communale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/03/2007

Conseil communal du 27/02/07 Thimister-Clermont

Programme de politique générale 2007-2012 de la majorité EIC (CDH-MR)

Commentaire du groupe ECOLO

 

 

participation citoyenne 2

Permettez-nous de vous exprimer notre profonde déception par rapport au programme de politique générale 2007-2012. Non pas que nous ne sommes pas d’accord avec ce qui s’y trouve mais parce que nous ne trouvons pas ce que nous souhaitons.

 

Alors que presque tout le monde s’accorde à dire que le temps est compté pour prendre des décisions marquantes et courageuses. Alors que les responsables politiques de vos propres partis viennent de crier haut et fort l’urgence de décider et de se fixer des objectifs précis en matière de développement durable, vous garder une ligne inamovible calquée sur votre programme électoral, d’ailleurs peu différent d’il y a six ans.

 

Mais restons objectifs, nous ne voulons pas être de mauvaise foi, vous êtes élus sur base de ce programme par une grande majorité de la population. Pourtant, nous regrettons que l’on ne trouve rien de neuf dans les circonstances actuelles.

 

Dans votre déclaration, les verbes les plus utilisés sont « poursuivre, maintenir, intensifier, continuer, renforcer, accentuer, assurer, étudier, encourager, soutenir, améliorer, amplifier... »

Cette vague motivation, on ne sait si c’est la prudence des sioux ou la volonté de contenter un peu tout le monde.

 

Developpement_durable4

Il manque à nos yeux une vision globale dans une perspective de développement durable qui devrait servir de catalyseur de toutes les politiques menées. Cette dynamique de développement durable doit se réaliser avec la participation de tous les acteurs. C’est la raison pour laquelle nous estimons que la participation citoyenne devrait être au centre des politiques menées :

  • Il n’y a pas de trace d’une quelconque ouverture du bulletin communal à la minorité représentant pourtant plus de 20% des citoyens.
  • Le projet d’interpellation du CC par le citoyen  a disparu alors qu’il était présent 6ans plus tôt.
  • Vous parler d’améliorer le site internet communal alors que vous fermez celui de l’EIC.
  • Comme il y a 6 ans, vous voulez renforcer le rôle des commissions consultatives mais dans la réalité, si on prend l’année 2006 :
    • La commission de la jeunesse s’est réunie 1 seule fois
    • Celle des travaux 0 fois,
    • Celle des sports 0 fois, de l’enseignement 0 fois,
    • Celle de l’emploi, économie et tourisme 0 fois
    • Ces 4 dernières représentent pourtant 130 lignes sur les 165 de votre texte de déclaration de politique générale.

Même les 10 réunions minimum  du CC n’ont pas été tenues ; il y en eu 9 !

 

participation citoyenne

Il y a quelques mois, lors de la rencontre avec les responsables du monde associatif du réseau « ça passe par ma commune », nous avons entendu de bonnes intentions et pourtant :

- Pas de trace du projet vêtements propres.

- Pas de trace d’un choix de consommation équitable et éthique ni aux CPAS ni dans les écoles.

- Pas d’indices de projet de fontaine d’eau ni de concertation avec les enseignants et associations de parents.

- Pour le fauchage tardif, vous avez dit : «on y arrivera » mais toujours rien au programme.

- Pas de projet non plus en partenariat avec l’économie sociale, vous étiez prêts, pourtant, à reprendre le dialogue avec R-cycl.

- Pas d’engagement ni de projet d’un éco-conseiller en collaboration avec d’autres communes

- Concernant les placements éthiques vous étiez prêts… à la réflexion.

 

C’est bien la réflexion mais le temps n’est il pas maintenant à l’action. Il y a 25 ans que ECOLO crie gare aux conséquences de la politique à court terme, du manque de vision globale, où allons-nous ? Dans le troublant et sérieux documentaire d’Al Gore « La vérité qui dérange » qui vient d’ailleurs de décrocher un Oscar, je pense à l’histoire de la grenouille, si vous ne la connaissez pas, je vous suggère d’aller voir le film.

 

Et la coopération Nord-sud, la volonté de notre échevin pour créer une commission a-t-elle fondu comme les glaciers alpins ou est-elle sacrifiée sur l’autel politique des rapports de force à l'intérieur du groupe EIC ?

 

Où sont les dispositions à prendre dans le domaine du maintien de la biodiversité ? La commune est l’institution publique la plus proche du terrain et nous avons par notre spécificité un rôle important à jouer en information et prévention notamment.

 

Certes, il y a quelques avancées en matière de politique énergétique comme l’audit sur le zoning, le projet des primes à l’isolation, mais c’est insuffisant et rien n’est chiffré. Il faut se donner des objectifs plus précis sur l’utilisation des énergies renouvelables, sur les normes énergétiques des nouvelles constructions ou rénovations, sur l’encouragement des réalisations de maisons à basse consommation d’énergie.

 

Vous avez raison de dire que nous, mandataires ECOLO, nous n’avons pas le monopole de l’écologie politique et que vous ne nous avez pas attendus pour y penser. C’est très bien, mais en lisant votre programme de politique générale, nous nous sommes rendus compte, une fois de plus, qu’entre y penser, encourager ou soutenir… et agir efficacement pour l’avenir de notre planète et les générations futures, il y a toujours un fossé qu’il vous est bien difficile de franchir.

 

Agir Local Penser Global
"Agir Local, Penser Global"

Je vous remercie pour votre attention

Roger Baguette, conseiller communal

 

20:32 Écrit par ECOLO Thimister-Clermont dans Actualité communale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |